Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

QUIZLutte contre le cyber-sexisme,le harcèlement

Droits des femmes : l'affaire de tous et toutes

Question 1

Quelle est la part de femmes déclarant avoir étémenacées par leur partenaire (ou ex)de diffusion de contenus intimes ?

1 femme sur 10

1 femme sur 5

1 femme sur 3

MAUVAISE RÉPONSE!

MAUVAISE RÉPONSE!

Bonne réponse : 0

Le numérique offre aux auteurs de violences conjugales des moyens faciles, accessibles et instantanés pour davantage surveiller, contrôler et humilier les femmes.Cela peut entraîner de nouvelles formes de violences ourenforcer des violences physiques, sexuelles ou psychologiques au sein du couple.

Source : étude réalisée en 2018 par le centre Aubertine Auclert sur des femmes victimes de violences

Bonne réponse : 1 femme sur 3

Cybercontrôle : 1 femme sur 3 déclare que leur partenaire (ou ex) a exigé qu’elle lui envoie une photo pour prouver où elle se trouve.Cyberharcèlement : 80% des femmes déclarent avoir reçu de manière répétée des insultes ou injures via leur téléphone de la partde leur partenaire (ou ex). La moitié a déjà reçu des menaces de mort. Cyberviolences sexuelles : 1 femme sur 3 déclare avoir été menacée par son partenaire (ou ex)de diffusion de contenus intimes. 16% des femmes déclarent qu'il a diffusé un contenu intimesans leur accord.

Selon une étude réalisée surdes femmes victimes de violences

Source : étude réalisée en 2018 par le centre Aubertine Auclert sur des femmes victimes de violences

Question 2

Quelle est la part de collégiennes rapportantdes insultes en ligne en rapport avec leur physique ?

4 %

20 %

18 %

CORRECT!

MAUVAISE RÉPONSE!

MAUVAISE RÉPONSE!

Bonne réponse : 20 %

Plus d’une fille sur cinq (20%) rapporte des insultes en ligne sur son apparence physique: poids, taille ou toute autreparticularité physique ( pour13% des garçons).Les rumeurs qui circulent en ligneconcernant deux fois plus les filles(13,3%) que les garçons (6,3%).

Source : étude menée sur des élèves de la 5ème à la 2nde dans des établissements franciliens (Centre Hubertine Auclert, rapport 2016).

Question 3

Quelle est la part de collégiennes confrontéesà de cyberviolences sexuelles ?

8 %

12%

17 %

CORRECT!

MAUVAISE RÉPONSE!

MAUVAISE RÉPONSE!

Bonne réponse : 17 %

Selon l'étude menée en 2016 sur des élèves de la 5ème à la 2nde en région Ile-de-France....> Plus d’une fille sur 6 (17%) a étéconfrontée àdes cyberviolences à caractère sexuel enlien avec des photos, vidéos ou textos (11% chez les garçons).> 6 à 7,5%des élèves (filles et garçons),réalisent desselfies intimes...> ...mais les filles sont2 fois plusnombreusesque les garçons à avoirréalisé des selfiessous la contrainte(le plus souvent de leur petit ami)

Source : étude menée sur des élèves de la 5ème à la 2nde dans des établissements franciliens (Centre Hubertine Auclert, rapport 2016).

Les filles en parlent peu : ces expériences négatives ne sont pas toujours perçuescomme des violences, mais envisagées avecun certain fatalisme.1 élève sur 4 victime de violences en ligne ou hors ligne n’en a parlé à personne. Les garçons ont tendance à en parler encore moins que les filles.Les jeunes affirment que :> les adultes ne «comprennent» pas cequi se passe en ligne> que les adultes vont réagir en sanctionnant> ces phénomènessont une fatalité contre laquelle il est vain devouloir lutter.

Source : étude menée sur des élèves de la 5ème à la 2nde dans des établissements franciliens (Centre Hubertine Auclert, rapport 2016).

Parce que le cybersexisme ne doit pas être une fatalité,le Département agità son niveau.