Want to make awesome content like this one?

No description

More creations to inspire you

Transcript

Joseph-Louis Lagrange est un mécanicien, mathématicien et astronome du XVIIIème siècle.,Sitographie,Maths,Contexte historique et scientifique,,Ses Apports Scientifiques,Joseph-Louis Lagrange,Biographie ,Joseph-Louis Lagrange,Biographie ,Maths,,Joseph-Louis Lagrange naît le 25 janvier 1736 à Turin du Royaume de Sardaigne . Il étudie à l'université de sa ville natale. Il commence à s'intéresser aux mathématiques à l'âge de 17 ans lors d'une lecture d'un mémoire de Halley sur l'utilisation de l'algèbre en optique. En 1755, Lagrange devient professeur à l'école d'artillerie de Turin. Il fonde dans cette même ville l'Académie des Sciences de Turin qui publiera ses premiers résultats sur l’application du calcul variationnel à des problèmes de mécanique (propagation du son, corde vibrante…). En 1764, Lagrange gagne le Grand Prix de l'Académie des Sciences de Paris pour son travail sur les librations de la lune (les petites pertubations de son orbite) et sur le phénomène de la lune qui présente toujours la même face à la Terre. En 1766, Lagrange est le directeur des mathématiques à l'Académie des Sciences de Berlin. Il passera 20 ans là-bas. En 1787, après la mort de l'Empereur Frédéric II, Lagrange part pour la France où il devient membre de l'Académie des Sciences de Paris. En 1795, il enseigne les mathématiques à l'École normale de l'an III et, en 1797, il devient le premier professeur d'analyse de l’École polytechnique.,,Ses apports scientifiques. ,Maths,Sitographie ,Maths,Il publie avec régularité des mémoires qui touchent tous les domaines des mathématiques et de la mécanique : astronomie, probabilités, théorie des équations algébriques (son travail ouvre la voie à Abel et Galois), équations différentielles, théorie des fonctions. Lagrange est particulièrement performant en arithmétique, il démontre le théorème de Wilson sur les nombres premiers et la conjecture de Bachet en disant que "Tout entier est décomposable en somme d'au plus quatre carrés".Lors de ces dernières années à Berlin, il se consacre à l'étude du Traité de Mécanique Analytique.Il complète et unifie les connaissances accumulées depuis Newton. Ce livre devient pour tous ses contemporains une référence.En mécanique des fluides, il introduit le concept de potentiel de vitesse en 1781. Cela marque une étape décisive dans le développement de la mécanique des fluides moderne. Durant la Révolution il devient Président de la Commission des poids et des mesures, et est à ce titre un des fondateurs du système métrique et de l'adoption de la division décimale des mesures visant ainsi « d’une unité qui, dans sa détermination, ne renferme rien d’arbitraire ni de particulier à la situation d’aucun peuple sur le globe »Il fonde de même le théorème des accroissements finis pour les fonctions dérivées qui fut généralisé par Cauchy.,En 1787, après la mort de l'Empereur Frédéric II, Lagrange part pour la France où il devient membre de l'Académie des Sciences de Paris. Il est un des rares à traverser la Révolution: il échappe aux mesures de répression contre les étrangers. Il est même devenu le Président de la Commission des poids et des mesures. Un de ses amis du nom de Lavoisier meurt en 1794 exécuté à cause de la Terreur. Lagrange déclare à ce sujet: " Il a fallu un instant pour couper sa tête, et un siècle ne suffira pas pour en produire une si bien faite".Au XVIIIème siècle, nous assistons à un essor de recherches et de réflexions scientifiques. En effet, suite à la loi de la gravitation universelle par Newton en 1687 dans "Philosophiae naturalis principia mathematica", de nombreux savants du XVIIIème siècle veulent démontrer la validité du système newtonien. Dont l'anglais Halley qui étudie la trajectoire et le retour périodique de certaines comètes. De plus, les savants se penchent sur le domaine de l'électricité notamment Monsieur Du Fay qui découvre en 1733 les charges positives et négatives et observe les interactions entre ces charges.En 1800, la première pile électrique est créée par l'italien Volta. La chimie est de même en plein essor avec Lavoisier qui constate, sous cloche, que l'augmentation du poids du métal correspond à une diminution du poids de l'air. Il va poser les bases de la loi de la conservation de la matière (« rien ne se créée, rien ne se perd, tout se transforme »).,Contexte historique et scientifique,Maths,Biographie et ses apports scientifiques:https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph-Louis_Lagrangehttp://res-nlp.univ-lemans.fr/NLP_C_M02_G02/co/Contenu_34.htmlhttp://www.bibmath.net/bios/index.php?action=affiche&quoi=lagrangehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9or%C3%A8me_des_quatre_carr%C3%A9s_de_Lagrangehttp://math.univ-lyon1.fr/~mironescu/resources/analyse_1_calcul_differentiel_fixe.pdfhttp://www.cheneliere.info/cfiles/complementaire/calcul_diffenriel_11_eme_edition/Theoreme_de_Rolle_et_theoreme_de_la_moyenne_de_Lagrange.pdfhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_%C3%A9coulements_%C3%A0_potentiel_de_vitessehttps://images.math.cnrs.fr/Le-calcul-des-variations-et-ses.htmlhttp://villemin.gerard.free.fr/Wwwgvmm/Addition/ThLagran.htmhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9or%C3%A8me_des_accroissements_finisContexte Historique et scientifique:https://www.philisto.fr/cours-33-revolutions-scientifiques-progres-techniques-xvi-xviiie.htmlhttps://fr.wikipedia.org/wiki/XVIIIe_si%C3%A8cleLEs annotations: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Royaume_de_Haute_Italie.svghttps://www.techno-science.net/definition/2881.htmlhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Halleyhttps://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89coles_de_l%27an_III,antoine, constance, emma, romane, yecine 1ère L-ES