Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Promotion de la santé - Parcours Éducatif de SantéService sanitaire des étudiants en santé

Fabien Audy, IA-IPR de sciences de la vie et de la Terre Novembre 2018

Un objectif commun à partager

Une école promotrice de santé c’est : Promouvoir le bien-être des élèves dans un environnement bienveillant favorisant un climat de confiance et de réussite (= améliorer le climat scolaire. Renforcer les attitudes favorables à la santé de tous les élèves, répondre aux problèmes de santé rencontrés et prévenir les conduites à risque.Une valeur ajoutée essentielle à la réussite scolaire.Un levier pour réduire les inégalités sociales et de santé.Un appui structurant aux actions conduites dans le cadre de la mise en œuvre du parcours éducatif de santé.Un ancrage dans les pratiques pédagogiques et dans les enseignements.

Parcours éducatifs - parcours éducatif de santé

Promotion de la santé et prévention, premier axe de la stratégie nationale de santé 2018-2022. Aller vers le bien-être de l’ensemble de la communauté éducative (élèves et personnels)Définir la promotion de la santé pour partager un langage commun. Ecole promotrice de santé une des mesures phare de la politique de prévention du gouvernement. La promotion de la santé et la prévention constituent le premier axe de la Stratégie nationale de Santé. «Priorité à la promotion de la santé et à la prévention à tous les âges et dans tous les milieux».« La promotion de la santé en milieu scolaire constitue l'un des meilleurs leviers pour améliorer le bien-être et réduire les inégalités, en intervenant au moment où se développent les compétences et les connaissances utiles tout au long de la vie ».

Qu’est-ce qu’un parcours éducatif ?

Pour appréhender le concept de parcours dans toutes ses dimensions, il est nécessaire d'envisager les deux acceptions possibles du terme « parcours ».Il y a d'une part le parcours du point de vue de l'établissement, celui qui fait l'objet d'une programmation intégrée à l'organisation pédagogique du collège ou du lycée. Il s'agit du chemin que l'on souhaite que les élèves empruntent. Il y a d'autre part le parcours du point de vue de l'élève, celui qu'il vit effectivement de façon personnelle et qu'il s'approprie progressivement.Parcours éducatifs : Piloter les parcours pour enrichir le parcours de l’élève - Annie Tobaty, IGEN - 20.12.201717 - http://webtv.ac-versailles.fr/spip.php?article1333Plateforme m@gistère - Piloter le parcours éducatif de santé : https://magistere.education.fr/dgesco/course/view.php?id=1238

Le parcours éducatif s'inscrit dans un curriculum

Un parcours éducatif désigne un ensemble de contenus cohérents et progressifs d’enseignements, non exclusivement disciplinaires, et de pratiques éducatives, scolaires et extrascolaires, au sein d’un même champ. En tant que tel, il contribue à l’interdisciplinarité, donne du sens et de la diversité aux apprentissages scolaires, et établit les liens entre l’univers de l’école et le monde extérieur (territoire).

Au collège, le socle commun de connaissances, de compétences et de culture constitue en outre un cadre de référence primordial pour la mise en œuvre des parcours.La notion de parcours éducatif intègre ainsi l'idée d'une acquisition progressive de connaissances et de compétences qui s'accumulent tout au long du cheminement de l'élève, un cheminement dont le principal moteur doit être l'élève lui-même. Son accompagnement par toute l'équipe pédagogique doit lui permettre à la fois de structurer ses acquis et de s'approprier son propre parcours. Cette appropriation pourra ainsi contribuer à donner au parcours sa dimension individuelle.

Le parcours éducatif de santé sera structuré autour de trois axes :l'éducation à la santé,la prévention,la protection de la santé : environnement favorable à la santé et au bien-être.Mise en place du parcours éducatif de santé pour tous les élèves (circulaire n° 2016-008 du 28-1-2016) : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97990Guide d'accompagnement pour le Parcours éducatif de santé : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Sante/32/5/Guide_PES_v6_688325.pdfSUIVEZ LE GUIDE ! L’élaboration du PES en 10 questions (ARS Bourgogne-Franche-Conté - Académie de Dijon - IREPS Bourgogne-Franche-Conté) : https://episante-bfc.org/sites/episante-bfc.org/files/files/pes_final_01_07.pdf

Parcours éducatif de santé

Les actions de promotion de la santé des élèves, assurées par l’ensemble des personnels de l’éducation nationale notamment les enseignants par la mise en œuvre d’actions pédagogiques et éducatives, dans le respect des missions de chacun, prennent place au sein de la politique éducative de santé à l’école.Dans ce cadre, le PES vise à structurer les actions relatives à la promotion de la santé en milieu scolaire, prenant en compte les dispositifs qui concernent à la fois la protection de la santé des élèves, les activités éducatives liées à la prévention des conduites à risques et les activités pédagogiques mises en place dans les enseignements en référence aux programmes scolaires.

EduquerDévelopper les compétences personnelles et sociales et les compétences disciplinaires

PrévenirMettre en œuvre les actions centrées sur une ou plusieurs problématiques ayant des dimensions éducatives et sociales

ProtégerCréer un environnement favorable à la santé et au bien-être des élèves

Parcours éducatif de santé

L’éducation à la santé a pour but de permettre l’émancipation de l’élève, non pas un conditionnement mais l’apprentissage de la liberté basé sur l’autonomie, l’esprit critique et la créativité.

Axe premier du parcours : l'éducation à la santé

Le PES invite à se pencher sur les activités faites dans la classe, il ne doit pas reposer sur des actions éducatives faites uniquement par les personnels de santé ou des partenaires.Ce travail permettra à chaque élève de disposer des connaissances, des savoir-faire et savoir-être lui permettant de prendre en charge sa propre santé de façon autonome et responsable tout au long de sa vie.

PES : Il invite à se pencher sur les activités faites dans la classe, le PES ne devant pas reposer sur des actions éducatives faites uniquement par les personnels de santé ou des partenaires.Objectifs :Apporter les connaissances et construire les compétences pour pouvoir prendre en charge sa santé tout au long de sa vie - Rendre les élèves capables de prendre les bonnes décisions pour leur santé et celle de la collectivité.Littératie en santé : La Littératie en Santé est la capacité d’une personne à trouver, à comprendre, à évaluer et à utiliser une information sur la santé afin de prendre des décisions éclairées concernant sa propre santé ou celle d'un proche.

Conduire l’élève à opérer des choix éclairés et responsables en matière de santé

Éduquer à la santé et à la responsabilité, c'est permettre à l'élève de ...

Développer ses compétences personnelles sociales et civiques (un pôle plutôt centré sur le développement d’attitudes)

Connaître les comportements et leurs effets (un pôle plutôt centré sur l’apprentissage des connaissances)

Acquérir les moyens d’un regard critique vis-à-vis de son environnement (un pôle plutôt centré sur l’apprentissage des capacités)

Axe 2 du parcours : la prévention

L'axe prévention regroupe les actions centrées sur une ou plusieurs problématiques de santé prioritaires ayant des dimensions éducatives et sociales.Les démarches de prévention mobilisent les familles et les acteurs locaux du territoire. Ces actions doivent répondre aux besoins des élèves d'un territoire scolaire identifié et proposer des actions réalisables en fonction des ressources. Cela nécessite un travail de diagnostic.FilGood, un outil pour le diagnostic local

Problématiques de santé prioritaires ayant des dimensions éducatives et sociales : conduites addictives, alimentation et activité physique, vaccination, contraception, protection de l'enfance, …FilGood, un outil pour le diagnostic local : Un dispositif, FilGood, permettant d'effectuer un diagnostic collectif et participatif du bien-être physique, mental et social des élèves dans les établissements scolaires a été développé par l'association ADOSEN - Prévention Santé MGEN, partenaire actif du ministère de l'éducation nationale sur les questions de santé publique. Ce dispositif repose sur une démarche participative, impliquant l'ensemble de la communauté éducative et vise à rendre les élèves acteurs de leur propre santé.

Axe 3 du parcours : la protection

Les actions relevant de l'axe protection visent à créer un climat d'établissement favorable à la santé et au bien-être de tous les membres de la communauté éducative, à améliorer le climat scolaire.Cela comprend aussi les ressources disponibles pour les élèves et leurs familles en matière de santé comme les visites médicales et de dépistage, les examens systématiques et à la demande, le suivi infirmier, l'accompagnement social, les dispositifs locaux de prise en charge des enfants et adolescents.

Un Parcours Éducatif de Santé pour tous les élèves

Le parcours éducatif de santé permet d'expliciter ce qui est offert aux élèves en matière de santé à l'échelon de l'école, de la circonscription et de l'établissement scolaire en articulation étroite avec leur territoire (spécificités de celui-ci) :il structure et renforce l'action des établissements sur les différents déterminants de la réussite éducative et de la santé de tous les élèves ;il s'appuie sur le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, les programmes scolaires, les besoins et demandes des élèves, et les ressources disponibles ;il s'inscrit dans le cadre du projet d'école ou d'établissement ;il constitue l'un des axes du projet du comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC).

Les déterminants de santé :Le niveau de revenu et le statut socialLes réseaux de soutien socialL’éducation et l’alphabétismeL’emploi et les conditions de travailLes environnements sociauxLes environnements physiquesLes habitudes de santé et la capacité d’adaptation personnellesLe développement de la petite enfanceLe patrimoine biologique et génétiqueLes services de santéLe sexeLa culture

S’engager dans le Parcours Éducatif de Santé

Le Parcours éducatif de santé coordonne les actions de promotion de la santé menées à l’école, au collège ou au lycée.Le PES donne du sens à ces actions en fixant des objectifs et incite à prendre en compte tous les facteurs qui déterminent la santé et le bien-être des élèves.Il permet de sortir d’une logique d’actions ponctuelles, dans une approche positive et globale de la santé.

Le rôle citoyen du parcours éducatif de santé

Le but est aussi de promouvoir une approche éducative en inscrivant ce PES dans l'éducation citoyenne de l'école. Les démarches choisies doivent associer l'assemblée générale des délégués (AGD), le conseil d’école, le conseil de la vie collégienne (CVC), le conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL) et surtout être inscrite dans le projet du comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC).Chaque parcours éducatif s’inscrit dans le projet d’école ou d’établissement en complémentarité avec les autres parcours.

La démarche de projet

CESC : Instance de réflexion, d'observation et de proposition qui conçoit, met en œuvre et évalue un projet éducatif en matière d'éducation à la citoyenneté et à la santé et de prévention de la violence, intégré au projet d'établissement. Le CESC organise également le partenariat en fonction des problématiques éducatives à traiter.Autres parcours : Parcours Citoyen - Parcours Avenir - Parcour d’Education Artistique et Culturelle.

La démarche de projet : concevoir, conduire, évaluer

La démarche de projet comporte plusieurs étapes :ÉTAPE 1. L’ÉQUIPE PROJETÉTAPE 2. L’ANALYSE DE LA SITUATION ET LA DÉFINITION DES PRIORITÉS

L’ordre des étapes est à moduler et adapter en fonction de chaque projet. La démarche de projet ne constitue pas un cadre rigide à suivre au pied de la lettre, mais consiste plutôt en un schéma général dont on peut largement s’inspirer.Étape1 : Un projet ne peut exister que s’il est porté par un groupe de personnes : c’est l’équipe projet. Elle doit être visible et légitimée au sein de l’établissement, reconnue par le CESC, le Conseil d’école ou au Conseil d’administration.Étape 2 : Le parcours éducatif de santé doit répondre aux besoins des élèves d’un territoire scolaire identifié et proposer des actions réalisables en fonction des ressources. Cela nécessite un travail de diagnostic. Cette analyse se base sur un recueil d’informations qui peut prendre plusieurs formes : Questionnaires - Entretiens - Analyse de documents. Cela permet « d’objectiver » la situation et de dégager des besoins. Ensuite, il convient de hiérarchiser ces besoins afin de dégager des priorités.

La démarche de projet : concevoir, conduire, évaluer

Besoins des élèves recensés par un diagnostic

Demandes exprimées par la communauté éducative

Ressources possibles (contexte)

Choix des priorités

La démarche de projet : concevoir, conduire, évaluer

La démarche de projet comporte plusieurs étapes :ÉTAPE 3. LES OBJECTIFSÉTAPE 4. LE PARTENARIAT - LES INTERVENANTS EXTÉRIEURSÉTAPE 5. LA PLANIFICATION ET LE SUIVI DU PROJETÉTAPE 6. LES INTERVENTIONS EN DIRECTION DES ÉLÈVESÉTAPE 7. LE FINANCEMENTÉTAPE 8. L’ÉVALUATIONÉTAPE 9. LA COMMUNICATION ET LA VALORISATION DU PROJET

Étape 3 :L’objectif général: il porte sur le projet dans son ensemble, c’est le but général à atteindre.Les objectifs spécifiques : il précise un aspect de l’objectif général, il le spécifie en fonction d’un public, d’un milieu, d’un niveau d’intervention.Les objectifs opérationnels : ils sont plus concrets et annoncent les actions à réaliser.Les interventions en direction des élèves qui s’inscrivent dans une démarche de promotion de la santé doivent correspondre à un certain nombre de critères :• éthiques : respecter le choix de chacun, ne pas imposer de comportements normatifs, ne pas recourir à la culpabilisation ni à la stigmatisation, laisser la liberté de ne pas participer, respecter les différences notamment culturelles, s’abstenir de tout jugement moral et viser à réduire les inégalités sociales ;• contextuels : Il s’agit de poser des règles précises de fonctionnement du groupe. En particulier une intervention devant les élèves n’est pas appropriée pour répondre aux situations individuelles ;• techniques : il existe un certain nombre de techniques d’animation de groupe qui ont pour but selon les cas de favoriser l’expression des représentations sur un sujet, de permettre la recherche de consensus, de faire émerger un débat.

La démarche de projet : concevoir, conduire, évaluer

Analyse de la situation (demandes exprimées, besoins des élèves, ressources possibles)

Choix des priorités

Objectifs

Planification des partenariats

Mise en œuvre

Évaluation

Communication et valorisation

Ancrage du PES dans les contenus des enseignements et le Socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Quelques exemples de l’ancrage du PES dans les contenus des enseignements et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Cycle 1 :EXPLORER LE MONDE :Situer et nommer les différentes parties du corps humain, sur soi ou sur une représentation.Connaître et mettre en œuvre quelques règles d’hygiène corporelle et d’une vie saine.Prendre en compte les risques de l’environnement familier.

Quelques exemples de l’ancrage du PES dans les contenus des enseignements et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Cycle 2 :QUESTIONNER LE MONDE :Mettre en œuvre et apprécier quelques règles d’hygiène de vie : variété alimentaire, activité physique, capacité à se relaxer et mise en relation de son âge et de ses besoins en sommeil, habitudes quotidiennes de propreté (dents, mains, corps).Prendre en compte les risques de l’environnement familier.EPS :Développer un comportement responsable vis-à-vis de l’environnement et de la santé grâce à une attitude raisonnée fondée sur la connaissance.

Quelques exemples de l’ancrage du PES dans les contenus des enseignements et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Cycle 3 :SCIENCES ET TECHNOLOGIE :Établir une relation entre l’activité, l’âge, les conditions de l’environnement et les besoins de l’organisme.Identifier et caractériser les modifications subies par un organisme vivant au cours de sa vie.

Quelques exemples de l’ancrage du PES dans les contenus des enseignements et le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

Cycle 4 :HISTOIRE - GÉOGRAPHIE :Réfléchir aux temps et aux espaces des sociétés humaines et appréhender les différents phénomènes sociaux et l’organisation des groupes humains.L'alimentation : Comment nourrir une humanité en croissance démographique et aux besoins alimentaires accrus ?FRANÇAIS :S’exprimer de façon maîtrisée en s’adressant à un auditoire : Exprimer ses sensations, ses sentiments, formuler un avis personnel à propos d’une œuvre ou d’une situation en visant à faire partager son point de vue ; Participer à un débat, exprimer une opinion argumentée et prendre en compte son interlocuteur. Se chercher, se construire : Dire l’amour (comprendre les nuances du sentiment amoureux et quelques-unes des raisons qui en font un thème majeur de l’expression littéraire et artistique). Vivre en société, participer à la société : Découvrir diverses formes, dramatiques et narratives, de la représentation des relations avec autrui ; Comprendre la complexité de ces relations, des attachements et des tensions qui sont figurés dans les textes, en mesurer les enjeux ; S’interroger sur le sens et les difficultés de la conquête de l’autonomie au sein du groupe ou contre lui.

Les compétences psychosociales

"Les compétences psychosociales sont la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement."Organisation Mondiale de la Santé, OMS, 1993

Les compétences psychosociales : De quoi parle-t-on ?

Le développement des CPS des élèves, au regard des normes de l’OMS, est un levier pour la prévention et l’accompagnement du développement d’individus responsables et libres. Ces compétences, essentielles et transculturelles, sont étroitement liées à l’estime de soi et aux compétences relationnelles, qui sont les deux faces d’une même pièce (relation à soi et relation aux autres) : savoir résoudre les problèmes - savoir prendre des décisions ; avoir une pensée critique - avoir une pensée créatrice ; savoir communiquer efficacement - être habile dans les relations interpersonnelles ; avoir conscience de soi - avoir de l’empathie pour les autres ; savoir gérer son stress - savoir gérer ses émotions.Autres catégories : sociales, cognitives et émotionnelles.

À l’école, enseignants et autres professionnels travaillent souvent sur les CPS sans le savoir. Elles sont partout, dans les enseignements disciplinaires, dans le socle commun de connaissances, de compétences et de culture et dans les pratiques pédagogiques et éducatives.

Les compétences psychosociales : De quoi parle-t-on ?

Le suivi du parcours de chaque élève

CPS :Exemples : permettre aux élèves de poser des questions, de s’exprimer, de débattre, les amener à argumenter, à expérimenter, à réfuter, à chercher des solutions, le travail de groupe, apprendre à gérer son stress…).De nombreuses études ont démontré que les comportements à risques (addictions, violence, comportements sexuels…) sont plus fréquents chez les personnes, notamment les adolescents, qui ont des CPS peu développées. Le renforcement de ces compétences favorise le développement global, le bien-être, la prévention des conduites à risques et la réussite scolaire, en particulier s’il est travaillé dès le plus jeune âge, de façon continue et dans les différents environnements du jeune.

FOLIOS : le suivi du parcours de chaque élève

Pour que le parcours de chaque élève prenne corps et soit lisible pour tous (l'élève, sa famille, les personnels de l'éducation nationale, les partenaires), un outil de suivi numérique (FOLIOS), régulièrement renseigné, garde trace des rencontres faites, des pratiques expérimentées et des expériences acquises.

Cet outil permet de valoriser les différents parcours accomplis. Principalement renseigné par l'élève lui-même, il lui permet de prendre conscience de son propre parcours afin qu'il participe activement à sa construction. Il peut contribuer aussi au dialogue et au lien entre l'école et la famille. Au sein de FOLIOS, l'élève rassemble les éléments de ses différents parcours qu'il souhaite mettre en valeur. Il a également la possibilité d'y intégrer ce qui est réalisé en dehors de l'école, valorisant ainsi ses compétences extrascolaires.

FOLIOS : le suivi du parcours de chaque élève

Le service sanitaire des étudiants en santé

Le service sanitaire pour les étudiants en santé est constitué de trois étapes, réparties selon une durée totale de six semaines :un temps de formation théorique et pratique,un temps d’intervention concrète auprès de publics prédéfinis,un temps d’évaluation de l’action.Pour favoriser l’interdisciplinarité, les étudiants des différentes filières en santé travailleront ensemble pour réaliser des projets communs. Ces étudiants se formeront ainsi à la pédagogie, au partage de leurs savoirs pour sensibiliser les citoyens à des comportements favorables à la santé.

En pratique : 6 semaines au service de la prévention au cours du cursus

L’instauration d’un service sanitaire pour tous les étudiants en santé (médecine, pharmacie, odontologie, maïeutique, soins infirmiers et masseur-kinésithérapeute) s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de santé dont le premier axe est de mettre en place une politique de prévention et de promotion de la santé.Porté conjointement par le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le service sanitaire s’adresse aux 47 000 étudiants en santé afin de les sensibiliser aux enjeux de prévention et de promotion de la santé.L'objectif est de former tous les futurs professionnels de santé aux enjeux de la prévention par la participation à la réalisation d’actions concrètes de prévention auprès de publics identifiés comme prioritaires. Ils interviendront dans des établissements scolaires, lieux de vie, entreprises… sur des thèmes prioritaires de la santé publique (alimentation, activité physique, addictions, éducation à la sexualité).Ces thématiques sont choisies pour leur impact sur la santé, articulées avec les priorités nationales de santé publique et avec les politiques des agences régionales de santé.

Initier les étudiants à la prévention et promotion de la santé

Les étudiants en santé dans le cadre du « Service sanitaire » vont contribuer au Parcours éducatif de santé.À partir des éléments qui lui sont fournis, l’étudiant peut :contribuer à l’analyse des besoins des élèves en matière de prévention ;développer des objectifs opérationnels à partir des axes définis dans le cadre d’un projet déjà en cours ;intervenir en co-animation auprès des élèves après l’avoir préparée avec l’enseignant de la classe, l’infirmier, le médecin ou le CPE de l’établissement sur le temps de la classe OU sur un temps éducatif hors classe.

Initier les étudiants à la prévention et promotion de la santé

En préparation de son intervention, l’étudiant peut aussi assister à des séquences pédagogiques menées par un enseignant, afin d’appréhender des compétences de conception d’activités éducatives collectives, de prise en main d’un groupe d’élèves, d’expression et de mobilisation d’un auditoire.Par ailleurs, il devra rendre compte de l’expérience à l’IEN, via le directeur d’école, ou au chef d’établissement afin d’analyser le déroulement de l’activité menée devant les élèves et de dégager les marges d’amélioration.

1. Pour l’établissement ou l’école : Mise en place d’un projet santé ou besoin d’un diagnostic. Le responsable est le chef d’établissement ou l’IEN. Il ou elle inscrit le projet sur la plateforme ARS : service-sanitaire-idf.fr afin qu’il soit visible pour les étudiants et les lieux de formation.2. Une convention nominative est signée par les différents acteurs et l’étudiant.3. Les acteurs : Le représentant de la structure d’accueil : chef d’établissement ou IEN, il signe la convention ; Les référents de proximité, volontaires, nommés par le chef d’établissement ou l’IEN ; Le référent pédagogique de l’établissement de formation ou de l’université.

Les étapes à suivre - Les acteurs

4. Rôle du référent de proximité : Il est impliqué dans le projet ou le diagnostic. Il est enseignant, conseiller principal d’éducation, personnel social ou de santé, personnel de direction, … Il accompagne et soutient l’étudiant. Il assure la coordination avec le référent pédagogique.5. La charte éducation nationale : Elle est signée par l’étudiant et le responsable de la structure d’accueil. Le ou les étudiants interviennent toujours avec un professionnel de l’établissement et s’engagent à respecter les valeurs de l’éducation nationale (guide DGESCO).

Les ressources

Les étapes à suivre - Les acteurs

https://tribu.phm.education.gouv.fr/toutatice-portail-cms-nuxeo/binary?type=ATTACHED_FILE&path=%2Fdefault-domain%2Fworkspaces%2Ffodad-personnels.1504115310209%2Fappels-a-projets%2Factualites.1506949837928%2Fservice-sanitaire-edusco&portalName=foad&index=0&liveState=true&t=1542012471

BO : Mise en place du PES pour tous les élèves : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97990Guide d’accompagnement du parcours éducatif de santé :http://cache.media.eduscol.education.fr/file/parcours_sante/59/2/Guide_Parcours-educatif-sante_656592.pdfSite Eduscol : http://eduscol.education.fr/cid47750/education-a-la-sante.htmlPolitique éducative sociale et de santé : http://www.education.gouv.fr/pid35913/la-sante-des-eleves.htmlEducation à l’alimentation :http://eduscol.education.fr/pid32788/education-a-l-alimentation.htmlEducation à la sexualité : http://eduscol.education.fr/pid23366/education-a-la-sexualite.htmlPar ailleurs, des outils à relier à ce thème sur l'égalité filles-garçons sont mis en ligne sur le site du réseau Canopé : https://www.reseau-canope.fr/outils-egalite-filles-garcons.htmlhttps://www.reseau-canope.fr/outils-egalite-filles-garcons/Integrer-legalite-dans-les-enseignements-du-second-degre-en-svt.html