Want to make awesome contents like this one?

Episode 1 : vivre ses règles à la rue

Created on Tue Oct 23 2018 10:41:01 GMT+0000 (UTC)

No description

More creations to inspire you

Discover Genially
It's time to take your communication to another level

Comments

Transcript

Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),",J'aimerais que BruZelle disparaisse. Ça signifierait que les protections hygiéniques sont devenues gratuites...,",BruZelle, pour que les règles ne soient plus taboues,www.rougirsanghonte.fr,Vous avez aimé ?Partagez !,Production originale :Rougir Sang HonteRéalisation :Flora Cortes et Juliette Loiseau,VIVRE SES REGLES A LA RUE,Episode 1 - Belgique,Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),A Bruxelles, plus de 3000 personnes sont sans abri et vivent dans les rues de la capitale belge. Parmi elles, les femmes seraient plus de 800, représentant près d'un tiers des personnes SDF de la ville. Un chiffre qui ne cesse d'augmenter, année après année, comme dans les autres capitales européennes.Dans la rue, le quotidien des femmes est un véritable calvaire.Elles sont invisibles, vulnérables, en marge de la société, chaque journée est une lutte pour survivre. La grande majorité des lieux dédiés aux personnes sans abri sont mixtes, les femmes les fuient. Manque d'intimité et agressions, y compris sexuelles, sont malheureusement habituels dans ces structures. L'accès à l'hygiène est une problématique majeure.D'autant plus, qu'une fois par mois, la majorité d'entre elles ont leurs règles... En Belgique comme ailleurs, les protections périodiques coûtent entre 5 et 10 euros par mois. Trop chères à acheter, elles sont remplacées par du papier journal ou des tissus usagés. Infections et problèmes gynécologiques en sont les principales conséquences...Mais savoir comment les femmes sans abri vivent leurs règles à la rue est une question qui n'intéresse pas les pouvoirs publics, peu les citoyens et à laquelle tentent de répondre tant bien que mal les associations.,Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),La précarité menstruelle existe aussi dans les pays riches,«L’intime et l’hygiène sont des sujets très tabous»,Le concept de la précarité menstruelle est de plus en plus utilisé. Il exprime la difficulté de nombreuses femmes, précaires, étudiantes, sans abri, à se procurer chaque mois les protections hygiéniques nécessaires pendant leurs règles. Mais cette réalité n’est, elle, pas du tout nouvelle. De plus en plus d'associations la considèrent et tentent d'y répondre, mais jamais de la même façon.[suite...],Véronica Martinez,co-fondatricede l'association BruZelle,Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),A la rencontre des femmes SDF,Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),Episode 1 : Vivre ses règles à la rue (Belgique),Etre une femme et vivre dans la rue, c’est passer le plus clair de son temps à se cacher.Se cacher des regards, d’éventuelles agressions.Dans les squats, les recoins d'immeubles, les centres d'hébergement de jour...C’est même parfois cacher qu’on est une femme.Aller à leur rencontre dans les rues de Bruxelles, c'est arpenter les endroits les plus chics et touristiques évidemment.C'est prendre le temps de regarder autour de soi, les approcher brièvement pour leur proposer un peu d'aide, un peu de protection, au moins pour leurs règles [A écouter ci-dessous...],Pour que le projet continue et découvrir les 7 autres épisodes de Rougir Sang Honte,nous avons besoin de vousRendez-vous sur notre page Ulule pour nous soutenir :