Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

entrée du siteLe personnel encadrant distribue des gilets de signalisation.Attention, le site est en exploitation, il n'est pas possible d'y circuler seul.

Le paysage qui est devant vous n'a pas toujours été celui-ci. En réalité, il est le résultat d'une très vieille histoire que seules les roches peuvent raconter. Les roches présentes dans la carrière sont datées de 240 Ma (millions d'années). Elles sont les témoins de cette époque où la région était totalement recouverte par la mer.Il y a 240 Ma, des couches de particules appelées sédiments se sont déposées successivement au fond de l'eau.Il y a 190 Ma, l'accumulation des couches provoque un enfoncement de celles-ci au niveau actuel de Paris : c'est la création du bassin parisien.La mer se retire il y a 60 Ma et les conditions climatiques permettent de faire émerger les roches sédimentaires ainsi créés.On peut ainsi distinguer dans le paysage des couches de couleurs différentes, correspondant à différentes roches (calcaire à kératites, marnes, calcaire à entroques)

La libellule déprimée passe une grande partie de son existence sous forme de larve, au fond des mares.

La libellule déprimée adulte chasse d'autres insectes à l'affut sur les plantes du bord des points d'eau.

Ce petit crapaud aux pupilles en forme de coeur et au ventre tacheté de jaune apprécie les mares temporaires dans lesquelles il vient se reproduire au printemps.

Comme beaucoup d'autres espèces de tritons, le triton alpestre profite des mares pour se reproduire au printemps. Les jeunes individus y restent jusqu'à la fin de leur développement puis, ils regagnent la terre ferme.

Le gerris est un insecte capable de se déplacer sur l'eau. Malgré sa petite taille, c'est un redoutable prédateur d'autres insectes qui auraient le malheur de tomber dans l'eau ou de s'approcher de lui.

Cette espèce apprécie diverses zones humides, de préférence des eaux calmes peu profondes, comme des lacs, des étangs et des mares. Mais on peut également la rencontrer dans les zones ombragées des pelouses et des sous-bois.

Le criquet duettiste est une espèce s’installant dans tous les milieux perturbés à végétation rase ou inexistante : friches agricoles ou industrielles (même en pleine ville), terrains vagues, prairies sèches surpâturées, jardins, bords de routes, labours. En milieux plus « naturels » on peut trouver cet insecte dans les zones rases de pelouses calcaires.

S'il est fréquent d'entendre les stridulations du grillon champêtre, il est moins facile de l'approcher.Le grillon champêtre apprécie les terrains ensoleillés, secs et peu pourvus de végétation dans lesquels il peut creuser son terrier.

Les mantes religieuses vivent dans les endroits plutôt chaud et sec, surtout dans des champs exposés au soleil.Souvent posée sur une herbe bien camouflée, la mante religieuse chasse à l'affut les sauterelles, les mouches, les grillons, les criquets et d autres insectes.

La decticelle chagrinée est une sauterelle qui affectionne les endroits buissonnants et secs, à végétation clairsemée, notamment les pentes rocailleuses exposées au soleil ; les adultes sont visibles de juin à octobre.

Le Machaon fréquente des habitats ouverts variés, en faible densité ; on le trouve surtout dans des lieux herbus secs ou humides dans tout habitat où poussent ses plantes-hôtes comme le fenouil commun, la carotte, l'aneth, le persil...Il se reproduit dans les friches, prairies fleuries et aux abords des cultures

La mouche ponctuée se rencontre parfois sur les herbes des pelouses.

L'oedipode turquoise est un criquet discret dont la couleur grise lui permet de se camoufler sur les sols caillouteux et secs.Mais quand il s'envole, ses ailes bleu turquoise attirent vite l'attention.

Incapable de réguler seul la température de son corps, le lézard des murailles apprécie les endroits ensoleillés et secs.

L'argus bleu est un joli petit papillon qu'on trouve dans des milieux ouverts ou semi-ombragés. C’est un habitué des terrains calcaires chauds et secs : carrières, pelouses calcaricoles...