Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Le Programme

#CL!Cx2018

Mardi

Mercredi

Jeudi

Pour s'inscrire

Questions pratiques

Ils vous disent pourquoi ils seront à Ludovia

Programme du mardi

9h30-10h30

10h30-11h30

11h30-12h30

Débuter en CIDamien Scimeca(@Damscimeca)

J’aimerais à travers cet atelier témoigner qu’il est possible de débuter sa carrière en classe inversée, mais également de donner des outils et des aides afin de débuter, dont j’ai pu bénéficier aussi à mes débuts ce qui m’a permis de pouvoir créer mes premiers supports pédagogiques et mes premiers scénarii en classe inversée. Certains enseignants hésitent à débuter en classe inversée, soit ne sachant pas comment faire, soit parce qu’ils ont peur de s’engager. Cet atelier participatif a pour but de les aider et de leur donner des conseils afin de pouvoir choisir et trier les outils qui leur permettront de débuter en classe inversée. Le but est de pouvoir trvail en groupe et se poser 2 questions : Comment je vois ma classe inversée idéale ? De quels outils je vais avoir besoin pour la mettre en place ? Le but est de le découvrir et d'en discuter.

Où en est la classe inversée aujourd'hui ?Claude Tran(@CTiEduc)

Regards croisés sur les CI au lycée en Histoire-GéographieJordi Colomer (@dijpro) & Vincent Ortiz (@OrtizVincent31)

Repenser le temps de la classe, mettre à profit ce temps si précieux partagé avec les élèves, c’est sans doute la motivation première pour « inverser » la classe. Approche non exclusive, la classe inversée est un des moyens pour mettre en œuvre des pédagogies actives, expérimenter, répondre aux enjeux de la différenciation et de l’accompagnement individuel, développer la collaboration et la mutualisation. Jordi propose de démontrer cela à partir de son expérience sur les trois niveaux du lycée dans les filières générales. Vincent Ortiz apporte le regard d’un enseignant débutant dans cette pratique, avec ses interrogations, ses craintes mais aussi ses réussites, envies et perspectives, pour permettre à celles et ceux qui se retrouvent dans ce témoignage d’y trouver des éléments de réponses ou de quoi continuer leur réflexion en sachant qu’ils/elles ne sont pas seuls à se poser toutes ces questions !

14h-16h

15h-16h

16h15-17h

Hackathon capsulesFrédéric Davignon(@freddav)

Envie de créer une capsule à Ludovia et de te lancer mais tu ne sais, tu n’oses pas, tu ne sauras jamais…?Envie de partager ton expérience d’inverseur et de t’amuser un peu?Le Hackathon capsule d’ILC au CLICx 2018 à Ludovia est pour vous!Le but de ce Hackathon sera de produire une capsule en un temps limité selon des modalités qui vous seront transmises au début de Hackathon de deux heures. Les capsules seront mises en ligne et soumises au vote des participants.L’idée est d’associer un inverseur ayant un peu d’expérience à une ou deux personnes débutant et souhaitant apprendre tout en s’amusant...Rendez-vous à pile l’heure du Hackathon pour les modalités exactes. Pour s’inscrire et aider à l'organisation, c'est là:https://goo.gl/forms/W85iTeUWefr1XXU63

Inverser l'évaluationStéphane Guyon(@mathsguyon)

Renverser sa classe en HG au lycéeJordi Colomer(@dijpro)

Dans ma classe renversée, ce sont les élèves qui co-élaborent le cours, préparent l’évaluation et créent des exercices de révision. Ce renversement bouleverse les postures habituelles. Le professeur se fait « ingénieur » et « contremaître » alors que les élèves deviennent « ouvriers » et « formateurs ». En complément de la classe inversée et des méthodes plus classiques, la classe renversée permet une diversification des pratiques afin d’impliquer davantage les élèves dans leurs apprentissages.

Retour d'expérience

Mini-conférence

Table ronde

Atelier participatif

Atelier technique

Cliquez sur les vignettes et les photos pour plus d'infos

Mercredi

Jeudi

Le programme peut être modifié à la marge

12h30-13h

Présentation de CLIP (Classe inversée - la plateforme) par Fabrice Marrou (@Fabmarrou)

Repenser le temps de la classe, mettre à profit ce temps si précieux partagé avec les élèves, c’est sans doute la motivation première pour « inverser » la classe. Approche non exclusive, la classe inversée est un des moyens pour mettre en œuvre des pédagogies actives, expérimenter, répondre aux enjeux de la différenciation et de l’accompagnement individuel, développer la collaboration et la mutualisation. Jordi propose de démontrer cela à partir de son expérience sur les trois niveaux du lycée dans les filières générales. Vincent Ortiz apporte le regard d’un enseignant débutant dans cette pratique, avec ses interrogations, ses craintes mais aussi ses réussites, envies et perspectives, pour permettre à celles et ceux qui se retrouvent dans ce témoignage d’y trouver des éléments de réponses ou de quoi continuer leur réflexion en sachant qu’ils/elles ne sont pas seuls à se poser toutes ces questions !

Repenser le temps de la classe, mettre à profit ce temps si précieux partagé avec les élèves, c’est sans doute la motivation première pour « inverser » la classe. Approche non exclusive, la classe inversée est un des moyens pour mettre en œuvre des pédagogies actives, expérimenter, répondre aux enjeux de la différenciation et de l’accompagnement individuel, développer la collaboration et la mutualisation. Jordi propose de démontrer cela à partir de son expérience sur les trois niveaux du lycée dans les filières générales. Vincent Ortiz apporte le regard d’un enseignant débutant dans cette pratique, avec ses interrogations, ses craintes mais aussi ses réussites, envies et perspectives, pour permettre à celles et ceux qui se retrouvent dans ce témoignage d’y trouver des éléments de réponses ou de quoi continuer leur réflexion en sachant qu’ils/elles ne sont pas seuls à se poser toutes ces questions !

Envie de créer une capsule à Ludovia et de te lancer mais tu ne sais, tu n’oses pas, tu ne sauras jamais…?Envie de partager ton expérience d’inverseur et de t’amuser un peu?Le Hackathon capsule d’ILC au CLICx 2018 à Ludovia est pour vous!Le but de ce Hackathon sera de produire une capsule en un temps limité selon des modalités qui vous seront transmises au début de Hackathon de deux heures. Les capsules seront mises en ligne et soumises au vote des participants.L’idée est d’associer un inverseur ayant un peu d’expérience à une ou deux personnes débutant et souhaitant apprendre tout en s’amusant...Rendez-vous à pile l’heure du Hackathon pour les modalités exactes. Pour s’inscrire et aider à l'organisation, c'est là:https://goo.gl/forms/W85iTeUWefr1XXU63

Dans ma classe renversée, ce sont les élèves qui co-élaborent le cours, préparent l’évaluation et créent des exercices de révision. Ce renversement bouleverse les postures habituelles. Le professeur se fait « ingénieur » et « contremaître » alors que les élèves deviennent « ouvriers » et « formateurs ». En complément de la classe inversée et des méthodes plus classiques, la classe renversée permet une diversification des pratiques afin d’impliquer davantage les élèves dans leurs apprentissages.

Frédéric Davignon est professeur formateur académique dans l’académie de Montpellier, et collaborateur à la DANE. Il pratique la classe inversée depuis 4 ans et enseigne à la Cité Scolaire Françoise Combe à Montpellier.

Professeur en Physique-Chimie j’enseigne au lycée privé Sainte-Ursule Louise de Bettignies à Paris. Souhaitant motiver les élèves par des pédagogies innovantes tout en renforçant leur autonomie, je décide de m'orienter vers les classes inversées, la classe coopérative et la pédagogie active. Mon établissement étant spécialisé en pédagogie coopérative, j'ai pu très facilement allier coopération et inversion tout en préservant une forte utilisation du numérique.Membre de Inversons la classe et de l'équipe de Survive on mars, j'ai pu intervenir au CLICx 2017 et au CLIC 2018.

J’aimerais à travers cet atelier témoigner qu’il est possible de débuter sa carrière en classe inversée, mais également de donner des outils et des aides afin de débuter, dont j’ai pu bénéficier aussi à mes débuts ce qui m’a permis de pouvoir créer mes premiers supports pédagogiques et mes premiers scénarii en classe inversée. Certains enseignants hésitent à débuter en classe inversée, soit ne sachant pas comment faire, soit parce qu’ils ont peur de s’engager. Cet atelier participatif a pour but de les aider et de leur donner des conseils afin de pouvoir choisir et trier les outils qui leur permettront de débuter en classe inversée. Le but est de pouvoir trvail en groupe et se poser 2 questions : Comment je vois ma classe inversée idéale ? De quels outils je vais avoir besoin pour la mettre en place ? Le but est de le découvrir et d'en discuter.

Jordi Colomer est professeur agrégé d’Histoire-Géographie au lycée Marcelin Berthelot de Châtellerault. Depuis 5 ans, il pratique une classe inversée non exclusive et en constante transformation au gré des partages, des rencontres et des retours d’expériences.

Jordi Colomer est professeur agrégé d’Histoire-Géographie au lycée Marcelin Berthelot de Châtellerault. Depuis 5 ans, il pratique une classe inversée non exclusive et en constante transformation au gré des partages, des rencontres et des retours d’expériences.

Intéressé par la classe inversée depuis 2 ans environ, j’ai d’abord commencé à recueillir un maximum d’informations à travers les MOOC proposés, des discussions entre collègues, la participation à des manifestations (CLISE, CL!Cx).

Repenser le temps de la classe, mettre à profit ce temps si précieux partagé avec les élèves, c’est sans doute la motivation première pour « inverser » la classe. Approche non exclusive, la classe inversée est un des moyens pour mettre en œuvre des pédagogies actives, expérimenter, répondre aux enjeux de la différenciation et de l’accompagnement individuel, développer la collaboration et la mutualisation. Jordi propose de démontrer cela à partir de son expérience sur les trois niveaux du lycée dans les filières générales. Vincent Ortiz apporte le regard d’un enseignant débutant dans cette pratique, avec ses interrogations, ses craintes mais aussi ses réussites, envies et perspectives, pour permettre à celles et ceux qui se retrouvent dans ce témoignage d’y trouver des éléments de réponses ou de quoi continuer leur réflexion en sachant qu’ils/elles ne sont pas seuls à se poser toutes ces questions !

Tout au long d’un parcours riche et varié en France et à l’étranger, Claude TRAN a pu expérimenter le système éducatif et lui en donner une connaissance fine. Enseignant de sciences physiques en lycée, chargé de cours en École d’Ingénieur, Inspecteur Pédagogique, proviseur de plusieurs lycées, sa vie professionnelle a été consacrée à l'École avec pour credo de la rendre plus efficiente afin de permettre la réussite de tous les élèves. Ses responsabilités l’ont également conduit à des engagements complémentaires : auteur de manuels scolaires et de documents didactiques, co-fondateur de l'Université Sénonaise pour Tous, Président de GRETA, formateur d’enseignants et de cadres de l’Education nationale, représentant élu du SNPDEN , expert lycée numérique au Conseil Régional d’Aquitaine… Ce regard croisé sur l’Education nationale en fait aujourd’hui un observateur critique mais à l’écoute qu’il met à profit en donnant la parole à tous ceux qui agissent pour l’Ecole. Il s’est ainsi engagé depuis 2011 à l’An@é en produisant plus de 500 reportages vidéo publiés sur Educavox et en 2016 à Inversons la Classe! Une façon peut être de rendre à l’Ecole ce qu’elle lui a donné.

Fabrice Marrou est enseignant de Lettres-Histoire depuis 12 ans au CFA de la Chambre des Métiers de Perpignan. Formateur pédago-numérique. Persuadé que l'inversion permet de rendre les jeunes acteurs de leur apprentissage. Rôle actuel chez ILC : Chef de projet CLIP

Stéphane Guyon, 49 ans, professeur de mathématiques à Alès (30) collège et lycée - Militant pour l'évaluation par compétences et les pédagogies actives - Pratique la Classe Inversée, produit des vidéos et souhaite favoriser des outils de mutualisation libres et gratuits entre collègues - Adhérent ILC - Membre du projet CLI-P

Programme du mercredi

9h30-10h30

10h30-11h30

11h30-12h30

Ecriture collaborative avec framasoftRomain Bourdel-Chapouzot(@RomBourdel)

De plus en plus, la collaboration et le travail d’équipe sont développés dans les classes. Les outils numériques (notamment la suite framasoft) permettent de travailler sur des documents collaboratifs entre élèves. Lors de cet atelier, nous verrons comment utiliser ces outils dans la classe, au niveau de l’aspect technique et au niveau de l’aspect pédagogique.

Deux exemples de séquences inversée en géographie 4e par Marika Massoutier et renversée en histoire 5e parMarie-Camille Fourcade (@MC_Fourcade) et Claire Dreyfus (@cl_d31)

Une séquence porte sur le programme de cinquième en histoire. Elle permet de travailler la compétence “réaliser une production audiovisuelle” en utilisant le logiciel Adobe Spark. Dans un esprit de classe renversée, les élèves répondent à un scénario de tâche complexe présenté par un Genial.ly qui leur demande de produire une capsule vidéo de notion sur les villes médiévales. On peut considérer cette vidéo comme un méta-cours puisqu’elle est destinée à des élèves d’une autre classe de cinquième dans un autre collège. L’évaluation s’organise entre pairs grâce aux fonctionnalités de padlet : une classe évalue la qualité des vidéos de leçon de l’autre classe selon des critères prédéfinis. La deuxième séquence porte sur le programme de 4ème en Géographie : capsule + quizz + activité de mémorisation + plan de travail + parcours personnalisé + travail en îlots + activités différenciées selon la maîtrise des compétences et pour finir activité de mutualisation coopérative.

Impact des classes inversées sur la motivationDamien Scimeca (@Damscimeca)

Dans le cadre des classes inversées j’ai décidé de m’intéresser au sujet relatant de la motivation des élèves, et l’effet des classes inversées sur cette motivation des élèves. Pour cela je vais présenter ce qui peut être considérer comme la motivation (extrinsèque et intrinsèque) et les différents critères de motivation pour enfin faire le lien avec les classes inversées et l’effet que peuvent avoir celles-ci sur ces différentes formes de motivation.

14h-16h

15h-15h45

16h-17h

Les effets des CI sur les élèvesHéloïse Dufour (@HeloiseDufour)

Projet mini-flip au primaire - Soledad Garnier (@lonnyJ)

Engagée dans une expérimentation de classe inversée et interloquée par le rapport très négatif qu’entretenaient les élèves avec l’erreur, j’ai cherché à leur faire comprendre son utilité dans le processus d’apprentissage. Ensemble, nous avons eu l’idée de créer un blog destiné aux élèves n’ayant pas accès à l’école. Via ce blog, ils ont la responsabilité de concevoir entièrement des parcours d’apprentissage basés sur l’analyse et la catégorisation de leurs erreurs, en associant leurs expertises : experts des obstacles (qui commettent encore des erreurs et savent donc à quelles incompréhensions ils se heurtent dans le parcours d’apprentissage concerné) et experts des stratégies (qui ne commettent plus, ou très peu, d’erreurs, puisqu’’ils savent quelle stratégie utiliser en fonction de la situation rencontrée).Cette intervention a donc pour but de présenter les effets d’un fonctionnement en classe renversée sur l’appropriation des apprentissages d’élèves de CM1/CM2.Le projet complet ici http://madameflip.com/?p=1147

Quelles activités de collaboration en CI en primaire ?Sandrine Gourdon - d'Henin (@Sandhnenin) et Nadège Le Nir (@maîtresseDjena)

Retour d'expérience

Mini-conférence

Table ronde

Atelier participatif

Atelier technique

Cliquez sur les vignettes et les photos pour plus d'infos

Séquence inversée

Mardi

Jeudi

Le programme peut être modifié à la marge

12h30-13h

Présentation de CLIP (Classe inversée - la plateforme) par Fabrice Marrou (@Fabmarrou)

Repenser le temps de la classe, mettre à profit ce temps si précieux partagé avec les élèves, c’est sans doute la motivation première pour « inverser » la classe. Approche non exclusive, la classe inversée est un des moyens pour mettre en œuvre des pédagogies actives, expérimenter, répondre aux enjeux de la différenciation et de l’accompagnement individuel, développer la collaboration et la mutualisation. Jordi propose de démontrer cela à partir de son expérience sur les trois niveaux du lycée dans les filières générales. Vincent Ortiz apporte le regard d’un enseignant débutant dans cette pratique, avec ses interrogations, ses craintes mais aussi ses réussites, envies et perspectives, pour permettre à celles et ceux qui se retrouvent dans ce témoignage d’y trouver des éléments de réponses ou de quoi continuer leur réflexion en sachant qu’ils/elles ne sont pas seuls à se poser toutes ces questions !

De plus en plus, la collaboration et le travail d’équipe sont développés dans les classes. Les outils numériques (notamment la suite framasoft) permettent de travailler sur des documents collaboratifs entre élèves. Lors de cet atelier, nous verrons comment utiliser ces outils dans la classe, au niveau de l’aspect technique et au niveau de l’aspect pédagogique.

Romain Bourdel-Chapuzot est enseignant de physique-chimie depuis dix ans. Présent dans le collège Château Double à Aix-en-Provence pour la troisième année, il y mène un projet de classe inversée à l’aide de plans de travail commun avec une collègue de SVT depuis cette année, après être passé lui-même à l’inversion il y a deux ans. Ce projet a été récompensé par le prix du jury au forum des enseignants innovants en 2018. Il est par ailleurs formateur pour la DANE d’Aix-Marseille sur les classes inversées. Il a aussi coordonné la semaine de la classe inversée (#CLISE2018) sur l’académie pour l’association Inversons la classe. Après avoir utilisé le jeu sérieux Survive on Mars, il a rejoint l’équipe de ce projet et l’utilise avec ses élèves de sixième. Il mène actuellement un projet sur les salles de sciences avec la création de salles modulables proposant différents espaces de travail.

Professeur en Physique-Chimie j’enseigne au lycée privé Sainte-Ursule Louise de Bettignies à Paris. Souhaitant motiver les élèves par des pédagogies innovantes tout en renforçant leur autonomie, je décide de m'orienter vers les classes inversées, la classe coopérative et la pédagogie active. Mon établissement étant spécialisé en pédagogie coopérative, j'ai pu très facilement allier coopération et inversion tout en préservant une forte utilisation du numérique.Membre de Inversons la classe et de l'équipe de Survive on mars, j'ai pu intervenir au CLICx 2017 et au CLIC 2018.

Dans le cadre des classes inversées j’ai décidé de m’intéresser au sujet relatant de la motivation des élèves, et l’effet des classes inversées sur cette motivation des élèves. Pour cela je vais présenter ce qui peut être considérer comme la motivation (extrinsèque et intrinsèque) et les différents critères de motivation pour enfin faire le lien avec les classes inversées et l’effet que peuvent avoir celles-ci sur ces différentes formes de motivation.

Claire DREYFUS, certifiée en histoire-géographie au collège Rosa Parks (Rep+), dans l’académie de Toulouse, depuis 3 ans en classe inversée et 19 ans dans l’enseignement. Formatrice académique sur le numérique et les classes inversées, membre du groupe numérique en histoire-géographie et des TRaAM, co-coordinatrice locale pour Inversons la classe.

Marie-Camille FOURCADE, certifiée en histoire-géographie au collège Camille Claudel à Launaguet, dans l’académie de Toulouse, depuis 2 ans en classe inversée et 12 ans dans l’enseignement. Formatrice académique sur le numérique et les classes inversées, membre du groupe numérique en histoire-géographie et des TRaAM, co-coordinatrice locale pour Inversons la classe.

Marika Massoutier est enseignante en histoire-géographie et EMC à l'Institut Fénelon de Grasse (Alpes-Maritimes) et tutrice, exploratrice en pédagogies et en numérique, expérimente la classe inversée depuis 2015, membre de l'association ILC.

Une séquence porte sur le programme de cinquième en histoire. Elle permet de travailler la compétence “réaliser une production audiovisuelle” en utilisant le logiciel Adobe Spark. Dans un esprit de classe renversée, les élèves répondent à un scénario de tâche complexe présenté par un Genial.ly qui leur demande de produire une capsule vidéo de notion sur les villes médiévales. On peut considérer cette vidéo comme un méta-cours puisqu’elle est destinée à des élèves d’une autre classe de cinquième dans un autre collège. L’évaluation s’organise entre pairs grâce aux fonctionnalités de padlet : une classe évalue la qualité des vidéos de leçon de l’autre classe selon des critères prédéfinis. La deuxième séquence porte sur le programme de 4ème en Géographie : capsule + quizz + activité de mémorisation + plan de travail + parcours personnalisé + travail en îlots + activités différenciées selon la maîtrise des compétences et pour finir activité de mutualisation coopérative.

Repenser le temps de la classe, mettre à profit ce temps si précieux partagé avec les élèves, c’est sans doute la motivation première pour « inverser » la classe. Approche non exclusive, la classe inversée est un des moyens pour mettre en œuvre des pédagogies actives, expérimenter, répondre aux enjeux de la différenciation et de l’accompagnement individuel, développer la collaboration et la mutualisation. Jordi propose de démontrer cela à partir de son expérience sur les trois niveaux du lycée dans les filières générales. Vincent Ortiz apporte le regard d’un enseignant débutant dans cette pratique, avec ses interrogations, ses craintes mais aussi ses réussites, envies et perspectives, pour permettre à celles et ceux qui se retrouvent dans ce témoignage d’y trouver des éléments de réponses ou de quoi continuer leur réflexion en sachant qu’ils/elles ne sont pas seuls à se poser toutes ces questions !

Professeur des écoles depuis 17 ansERUN (Enseignante Référente aux Usages du Numérique) ac-PoitiersAuteur du blog http://madameflip.com et du projet MiniFlip

Engagée dans une expérimentation de classe inversée et interloquée par le rapport très négatif qu’entretenaient les élèves avec l’erreur, j’ai cherché à leur faire comprendre son utilité dans le processus d’apprentissage. Ensemble, nous avons eu l’idée de créer un blog destiné aux élèves n’ayant pas accès à l’école. Via ce blog, ils ont la responsabilité de concevoir entièrement des parcours d’apprentissage basés sur l’analyse et la catégorisation de leurs erreurs, en associant leurs expertises : experts des obstacles (qui commettent encore des erreurs et savent donc à quelles incompréhensions ils se heurtent dans le parcours d’apprentissage concerné) et experts des stratégies (qui ne commettent plus, ou très peu, d’erreurs, puisqu’’ils savent quelle stratégie utiliser en fonction de la situation rencontrée).Cette intervention a donc pour but de présenter les effets d’un fonctionnement en classe renversée sur l’appropriation des apprentissages d’élèves de CM1/CM2.Le projet complet ici http://madameflip.com/?p=1147

Elle a commencé à s’intéresser au numérique éducatif lorsqu’elle enseignait à l’étranger, en tant que professeure des écoles, au Lycée Français de Shanghai, en Chine. Elle a passé plusieurs années à explorer des outils, à partager des pratiques avec des collègues anglo-saxons, canadiens… Elle a découvert les « classes inversées » grâce à des collègues du second degré, puis elle a adapté et mis en œuvre la sienne dans sa classe de Cours Moyen. Elle a rapidement réalisé que l’intégration du numérique dans la classe apportait des plus-values considérables pour varier, faire évoluer, enrichir les pratiques mais surtout pour faire progresser les élèves, différemment. Elle s’est formée progressivement, puis elle a obtenu un poste de coordinatrice du projet numérique de l’établissement, avec comme missions : l’organisation et la répartition des outils, la formation des collègues… De retour en France, elle a passé et obtenu son « Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur ou de Professeur des Écoles Maître Formateur » (option numérique). Elle a réalisé quelques projets en lien avec le numérique, qui ont été relayés par l’Académie de Paris dont un, intitulé « Sur les traces de la Grande Guerre ». L’année dernière, elle a obtenu un poste de Formatrice Ambassadrice du numérique pour accompagner, dans l’Académie de Paris, en lien avec l’ESPE de Paris, trente Professeurs des Écoles Stagiaires « Ambassadeurs du numérique ». Il s’agit d’amener progressivement les jeunes enseignants à intégrer le numérique dans leurs classes, à partager des outils et des pratiques avec leurs collègues. Au vu des belles réussites de cette première année d’expérimentation, le dispositif se poursuivra, l’an prochain. Elle accompagnera une nouvelle promotion de 48 nouveaux professeurs des Écoles Stagiaires « Ambassadeurs du numérique » et continuera l’accompagnement des 30 jeunes enseignants de la promotion 2018.

Fabrice Marrou est enseignant de Lettres-Histoire depuis 12 ans au CFA de la Chambre des Métiers de Perpignan. Formateur pédago-numérique. Persuadé que l'inversion permet de rendre les jeunes acteurs de leur apprentissage. Rôle actuel chez ILC : Chef de projet CLIP

Programme du jeudi

9h-10h

10h15-11h15

11h30-12h30

Bar à tutosFrédéric Davignon(@freddav)

Atelier participatifFrédéric Davignon(@freddav)

La CI ça change quoi pour les professeurs ?Envie de discuter de l’impact de la classe inversée sur votre pratique d’enseignant ? Venez co-diriger l’atelier ! Rien à préparer, juste participer. Cet atelier participatif permettra à chaque participant présent, professeur débutant ou vétéran, de donner son point de vue sur des thèmes communiqués lors de l’atelier et de co-construire ensemble un corpus pour faire un état des lieux de l’impact de la classe inversée sur les professeurs la pratiquant : apports, difficultés, évolutions en cours, progrès, questions…Chaque point abordé lors de l’atelier donnera lieu à un temps de parole pour les participants, à la fin de chacun, l’animateur fera une synthèse des prises de parole afin que chacun/e puisse se reconnaître dans la production finale de l’atelier qui sera mise en ligne?

La posture du formateur Sebastien Franc(@Sebfranc3459)

Les changements de pratiques en classe influencent nos rapports à la formation, qui se doit aussi d’évoluer pour permettre de “passer de l’autre côté du Mur”.Des changements de pratiques en formation seront vécues de l'intérieur pour ensuite être analysées et questionnées, en particulier des mises en activités repensées, de manière décentrée.Cet atelier peut être fait de manière autonome ou comme prolongement de la mini conférence du mercredi 22 à 14h30.De ce fait, il serait intéressant de consulter le lien suivant en amont: goo.gl/FB5niX

14h-15h

15h-16h

16h-17h

Retour d'expérienceDamien Scimeca(@Damscimeca)

Partager une expérience de classe inversée coopérative et numérique au sein d'un établissement spécialisé dans la pédagogie coopérative.

Lancement #teamphys projet secret

2 ans de ouf !Romain Bourdel-Chapuzot (@RomBourdel) et Fanny Grauer (@FannyGrauer)

Il y a deux ans, une profonde remise en question des pratiques a eu lieu pour Romain avec un passage à l’inversion. Un an plus tard, il est rejoint par Fanny pour un projet de plans de travail communs SVT/SPC au collège. Un retour d’expérience sur deux années riches en événements.

Retour d'expérience

Mini-conférence

Table ronde

Atelier participatif

Atelier technique

Cliquez sur les vignettes et les photos pour plus d'infos

Séquence inversée

Mercredi

Mardi

Le programme peut être modifié à la marge

13h15

Résultats du hackathon

Partager une expérience de classe inversée coopérative et numérique au sein d'un établissement spécialisé dans la pédagogie coopérative.

Il y a deux ans, une profonde remise en question des pratiques a eu lieu pour Romain avec un passage à l’inversion. Un an plus tard, il est rejoint par Fanny pour un projet de plans de travail communs SVT/SPC au collège. Un retour d’expérience sur deux années riches en événements.

Les changements de pratiques en classe influencent nos rapports à la formation, qui se doit aussi d’évoluer pour permettre de “passer de l’autre côté du Mur”.Des changements de pratiques en formation seront vécues de l'intérieur pour ensuite être analysées et questionnées, en particulier des mises en activités repensées, de manière décentrée.Cet atelier peut être fait de manière autonome ou comme prolongement de la mini conférence du mercredi 22 à 14h30.De ce fait, il serait intéressant de consulter le lien suivant en amont: goo.gl/FB5niX

Professeur en Physique-Chimie j’enseigne au lycée privé Sainte-Ursule Louise de Bettignies à Paris. Souhaitant motiver les élèves par des pédagogies innovantes tout en renforçant leur autonomie, je décide de m'orienter vers les classes inversées, la classe coopérative et la pédagogie active. Mon établissement étant spécialisé en pédagogie coopérative, j'ai pu très facilement allier coopération et inversion tout en préservant une forte utilisation du numérique.Membre de Inversons la classe et de l'équipe de Survive on mars, j'ai pu intervenir au CLICx 2017 et au CLIC 2018.

Sébastien Franc, enseignant d’anglais en lycée (Lycée des Flandres, Hazebrouck) et formateur dans l’académie de Lille, coordinateur ILC Lille, eduhackeur depuis 4 ans.

Frédéric Davignon est professeur formateur académique dans l’académie de Montpellier, et collaborateur à la DANE. Il pratique la classe inversée depuis 4 ans et enseigne à la Cité Scolaire Françoise Combe à Montpellier.

Frédéric Davignon est professeur formateur académique dans l’académie de Montpellier, et collaborateur à la DANE. Il pratique la classe inversée depuis 4 ans et enseigne à la Cité Scolaire Françoise Combe à Montpellier.

Partager une expérience de classe inversée coopérative et numérique au sein d'un établissement spécialisé dans la pédagogie coopérative.

Fanny Grauer et Romain Bourdel-Chapuzot sont enseignants au Collège Château Double à Aix en Provence.Romain est passé à l’inversion il y a deux ans, et a été rejoint par Fanny l’année dernière pour monter un projet de plans de travail communs SVT-SPC. Ce projet a été récompensé par le prix du jury sur l’autonomie au forum des enseignants innovants en 2018.Dans la continuité du changement de leurs pratiques pédagogiques, ils ont élaboré un projet d’aménagement modulables des salles de sciences : modulab’2 sciences.

La CI ça change quoi pour les professeurs ?Envie de discuter de l’impact de la classe inversée sur votre pratique d’enseignant ? Venez co-diriger l’atelier ! Rien à préparer, juste participer. Cet atelier participatif permettra à chaque participant présent, professeur débutant ou vétéran, de donner son point de vue sur des thèmes communiqués lors de l’atelier et de co-construire ensemble un corpus pour faire un état des lieux de l’impact de la classe inversée sur les professeurs la pratiquant : apports, difficultés, évolutions en cours, progrès, questions…Chaque point abordé lors de l’atelier donnera lieu à un temps de parole pour les participants, à la fin de chacun, l’animateur fera une synthèse des prises de parole afin que chacun/e puisse se reconnaître dans la production finale de l’atelier qui sera mise en ligne?

Partager une expérience de classe inversée coopérative et numérique au sein d'un établissement spécialisé dans la pédagogie coopérative.

Questions pratiques

Se rendre à Ludovia

S'inscrire à Ludovia

L'emplacement du chapiteau EW3

En tant qu'adhérent à Inversons la classe !, vous pouvez bénéficier d'un prix préférentiel

Accès au chapiteau EW3N

Ils vous disent pourquoi ils seront là