Want to make awesome contents like this one?

la douleur mikrut madelenat ségui

Created on Fri Apr 06 2018 07:25:35 GMT+0000 (UTC)

No description

More creations to inspire you

Discover Genially
It's time to take your communication to another level

Comments

Transcript

La Douleur est un film d'Emmanuel Finkiel adapté du livre de Marguerite Duras. L'auteur relate l'attente interminable et difficile de son mari lors de la guerre de 1939/1945. En effet, tous deux étaient membres de la Résistance lorsque Robert Antelme se fait arrêter par les nazis. S'enchaînent alors les moments de souffrance découragée et de puissants espoirs. Noyée dans son malheur solitaire et sa peur, elle se débat pour revoir celui qu'elle aime.,La douleur ,,Ce film peut être parfois difficile à comprendre par les personnes ne connaissant pas la vie de Marguerite Duras. Quelques sous-entendus ne sont pas clairs: sa relation avec Dionys, son camarade résistant; l'enfant mort né qu'elle a eu avec Robert Antelme; l'identité et le rôle de François Morland... Malgré tout, l'ambiguité du personnage donne un charme au film, nous laissant troublés.,On se demande jusqu'où est allée leur histoire et si leur lien est simplement motivé par le souci de Marguerite d'aider son mari. La relation de Marguerite avec Dionys n'est pas claire non plus. Il la soutient dans son attente de Robert Antelme mais on perçoit entre eux une intimité gênante. ,La relation de Marguerite avec un policier français est très imprécise. On ne sait pas vraiment ses sentiments à son égard, si elle est attirée par lui ou en a peur. Ils se voient dans des lieux publics et leurs rendez-vous sont fréquents. Ils se manipulent réciproquement, lui pour obtenir des renseignements sur son réseau, elle pour essayer de faire libérer son mari. ,Plongés dans Paris de la fin de la guerre, on tremble avec cette femme détruite, mais forte. Ce film est riche en émotions et sait nous communiquer l'angoisse du personnage. La musique lancinante, l'utilisation du flou pour certains plans, et la silhouette de l'actrice qui parfois se dédouble, traduisent l'égarement provoqué par l'insupportable attente. Marguerite semble devenir étrangère à elle-même. Cela s'entend aussi dans le ton monocorde de sa voix off. ,. Marguerite Duras provoque l'admiration par son courage et sa détermination. Son histoire nous expose un aspect méconnu de la 2e guerre mondiale : même après l'euphorie de la libération, les conséquences de la guerre s'éternisent. La passion et la tristesse que dégage Mélanie Thierry font de ce film un chef d'oeuvre poétique.