Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

En 1555, l'éditeur Jean de Tournes publie à Lyon les Sonnets de Louise Labé.En 2018, les lycéen.nes i-voix en découvrent à Brest le manuscrit original. Les variantes sont particulièrement intéressantes : aucun des vers inconnus qui y figurent ne comprend la lettre E. Révélation : comme le démontrent ces décasyllabes lipogrammatiques, Louise Labé doit bel et bien être considérée comme la fondatrice de l'OuLiPo !Voici par exemple, retranscrits et annotés par Maëlle et Manuel, les vers sans E originaux du sonnet 8.

Nous avons choisi ce poème car il nous a beaucoup plu, et ce dès la première lecture : les antithèses qu'il contient en fait, selon nous, un poèmetrès imagé et donc assez moderne.En réécrivant le poème sans la lettre "e", notre première mission était de retranscrire ses idées le plus fidèlement possible. Cependant, nous nous sommes assez vite pris au dépourvu, de par la contrainte qui nous était imposée : pas facile de toujours trouver des mots sans la lettre "e" tout en gardant la teneur de ce qu'a écrit Louise Labé ! Nous avons donc plutôt essayé de garder cette idée de jeux d'antithèses du poème original. Par exemple, dans le premier vers de notre version, nous avons plutôt respecté le premier vers de la version originale avec "Mourant puis vivant" ("Je vis, je meurs" dans la version originale). Mais avec "riant puis boudant", nous nous sommes surtout inspiré du cinquième vers du poème original ("je ris et je larmoie"). Ainsi, nous gardions quand même une idée du poème, tout en ne respectant pas totalement le texte original.