Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Gargantua

Résumé de l'oeuvreCe roman écrit par Rabelais raconte l'histoire d'un géant nommé Gargantua, fils de Pantagruel et de Gargamelle. Nous suivons tout au long du roman son évolution en tant que futur humaniste, de son éducation très riche, inculquée par Ponocrates, à sa participation à la bataille Pichrocoline accompagné de son père.

Selon moi, le passage le plus marquant du roman de par son côté comique et étonnant est celui du Chapitre 38 : Comment Gargantua mangea les pèlerins.En effet, comme le nom du chapitre l'indique, Gargantua a faillit engloutir des pèlerins qui s'étaient cachés dans les salades de son jardin. Celui-ci ne les ayant pas remarqué, il commença alors à déguster ses salades et les pèlerins qui s'y trouvaient. Heureusement pour eux, ils réussirent à s'échapper en se cachant entre les dents de Gargantua.

Le personnage le plus intéressant et le plus étonnant selon moi est Frère Jean des Entommeures. Ce moine a des caractéristiques bien singulières pour un moine de l'époque car il est courageux, audacieux et sanguinaire. En effet, lorsque les soldats de Picrocole saccagent les vignes de l'abbaye, Frère Jean est le premier des moines à tenter de les protéger. C'est à ce moment ci qu'on découvre que Frère Jean est un moine qui s'avère être particulièrement brutal durant les combats. Je trouve que c'est un personnage paradoxal, cela pour diverses raisons. Il a enfreint l'un des dix commandements de Dieu qui est "Tu ne tueras point", il tuera pourtant des centaines de soldats de ses mains, en employant des méthodes cruelles et particulièrement violente.

La commune de Chinon, dans la région du Centre-Val de Loire, là où une grande partie de l'histoire se déroule.

L'abbaye de Thélème est pour moi LE lieu emblématique du roman. En effet elle est l'allégorie même de l'humanisme selon Rabelais. Elle a été pensée par Frère Jean des Entommeures, après la fin de la guerre picrocholine. "Fais ce que voudras" est le maître mot de l'abbaye, où de nombreux jeunes nobles vivent. Ils apprennent, chantent, jouent en harmonie avec les autres, ils sont solidaires, et une forte amitié règne entre eux.

Salomé de Titien est une peinture à l'huile sur bois, une technique de peinture nouvelle apparut à la Renaissance, datant de 1515 environ. Cette peinture met en scène une scène biblique. Salomé tient la tête de Jean le Baptiste sur un plateau, accompagnée d'une servante. Elles ont toutes deux un air neutre, elles n'ont pas l'air horrifiée de la scène. Derrière elles se trouvent une arche, ornée d'un cupidon directement sculpté.