Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

" La curiosité de Michel-Ange est sans limites.Tout l'intéresse." Voici une des phrases qui a particulièrement retenu mon attention, je la trouve intéressante et percutante, c'est une phrase qui fait réfléchir.

Le lieu le plus important selon moi est le pont que doit réaliser Michel Ange sur la Corne d'Or par la demmande du sultant Bajazet. Ce pont est le point de départ de cette histoire.

Selon moi, le personnage le plus important de ce roman est Michel-Ange. Il a plusieurs professions : sculpteur, peintre, architecte, poète et urbaniste florentin de la Haute Renaissance. Dans ce roman, son personnage montre qu'il peut braver l'autorité de grands personnages comme le pape guerrier Jules II. Michel-Ange déteste son rival Léonard De Vinci, de vingt ans son aîné, il n'aime pas plus d'autres artistes comme Raphaël ou même l'architecte Bramente... De plus, le personnage se dit orgueilleux, nous savons aussi qu'il a peur de la mort. L'histoire tourne principalement autour de lui.

Ce roman raconte l'histoire de Michel-Ange débarquant à Constantinople en 1506 après avoir bravé la colère du pape guerrier Jules II pour avoir abandonné son chantier à Rome... L'artiste est invité par le sultan Bajazet qui vient déjà de renvoyer Léonard De Vinci, pour concevoir un pont sur la Corne d'Or. Michel-Ange est accompagné de Mesihi, un secrétaire poète qui, au fil du temps deviendra ami et tissera même plus qu'une amitié avec le "Maestro" Michel-Ange.

Ce chef-d'œuvre de la Renaissance appelé le David a été réalisé par Michel-Ange entre 1501 et 1504. Il mesure 4,34 mètres de hauteur (5,14 mètres avec le socle). Cette statue représente David, un jeune athlète avant le combat, au moment où il défie le géant Goliath.

Deuxième caractéristique de la Renaissance : L'anatomie, le nu.

Troisième caractéristique de la Renaissance : L'expression du visage.

Première caractéristique de la Renaissance : le détail, la précision.

Dans ce roman, nous pouvons constater que Michel-Ange est souvent à l'oeuvre, absorbé par ce qu'il dessine, d'une concentration monstre, et parfois d'une rapidité qui nous laisse bouche bée, comme la fois où il montre à un artisant du sultant, un poignard qu'il avait dessiné le matin même, c'était "un poignard orné, à lame droite, symétrique sur l'axe de garde, dans une proportion parfaite, de l'ordre des deux tiers". Nous pouvons constater par cette description que Michel-Ange tenait à la précision et aux détails dans ses oeuvres, ce qui illustre parfaitement une des caractéristiques de l'art de la Renaisance. De plus, ce roman m'a appris que même si la Renaissance était une période synonyme de découverte et de nouveauté, la religion gardait quand même une place importante pour certaines personnes.

Interview de Michel-Ange !

Musique de la Renaissance :