Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Les amoursblessées. Les amours blessés est un roman historique de Jeanne Bourin publié à 1987. À travers la confession de Cassandre à Guillemine (sa dame de chambre), nous découvrons l’histoire d’amour entre elle et le poète de la renaissance, Pierre de Ronsard. Depuis la première fois qu’ils se sont connus, jusqu’au dernière souffle du poète, en 1585, ils ne cesseront jamais de s’aimer. . Le lieu le plus important de ce roman est selon moi le Château de Blois. C’était là-bas pendant un bal de présentation de débutantes au roi, que la vie de Pierre de Ronsard et de Cassandre a été profondément bouleversée. Ils ont se rencontré pour la première fois pendant cet événement et sont imediatamente tombés amoureux. C’est pour ça que ce château a une énorme valeur symbolique pour ces personnages.. Le personnage le plus intéressant du roman selon moi est Cassandre. Fille d’un grand banquier, parente de Catherine de Medicis et mariée avec Jean de Bray, Cassandre représente une femme très courageuse, inteligente et en avance surson temps. Elle est sûrement une femme de la Renaissance, plutôt indépendante tandis que les femmes perdent leurs droits acquis au Moyen Âge. Elle est obligée de suivre les bonnes conduites de l’époque, mais dans ses limites elle montre une résistance. Elle ne se laisse pas entièrement marcher sur les pieds. . Le roman lu illustre très bien la place et la prospérité de l’art dans l’univers de la Renaissance. On trouve dans l’histoire des personnalités connues de l’époque comme par exemple du Bellay et Ronsard (deux poètes qui faisant partie de la Pléiade) et des références à Petrarque (poète humaniste florentin). Grâce au personnage de Rossard, on voit aussi les caractéristiques humanistes des artistes de l’époque. Lui par exemple apprenait du latin et du grec, ce que montre le modèle de l’art gréco-romain présente à la Renaissance.On apprend aussi sur la place de la femme dans la Renaissance, grâce à les nombreux personnages féminins du roman, et spécialement Cassandre. Ce dernière fait, dans certaines parties de sa narration, un éloge des changements de l’époque comme par exemple des nouvelles constructions, des grandes artistes qui y sont nés, et de la découverte de mondes nouveaux...On voit des caractéristiques humanistes dans les personnages et dans l’éducation de jeunes. La fille de la protagoniste, par exemple, apprenait à jouer du luth et des dames, à lire à voix haute de poèmes et des contes...Dans les discours entre personnages on voit l’influence de l’Italie dans cette époque et la place occupée par l’Eglise. Les personnes commencent à avoir un esprit critique contre l’Eglise, qui perd progressivement son pouvoir. . «Vous contemplez à vos pieds le symbole de nos vies... Ne comprenez-vous pas qu’il faut savoir être hereux ici et maintenant, avant que le temps ne vienne nous dépouiller de notre jeunesse? Comme cette fleur, vous perdrez votre beauté. Il sera trop tard alors pour regretter les occasions perdues...». Cette œuvre d’art est un tableau de 54 x 39 cm peint par Léonard de Vinci entre 1488 et 1490. Il est peint avec de l’huile sur un panneau de bois. Il est actuellement dans le musée national de Cracovie (Pologne).La Dame à l’hermine est un des quatre portraits de femme fait par Da Vinci. Il représente une jeune dame, probablement Cecilia Gallerani (maîtresse du duc de Milan) avec le visage tourné vers le spectateur et des vêtements très raffinés. Elle tient dans ses mains une hermine, symbole de pureté.