Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Gargantua

Ce roman raconte l'histoire de Gargantua, un géant, fils de Grandgousier et Gargamelle. Grandgousier, se rendant compte du génie incommensurable de son fils, qui a trouvé le "meilleur torche-cul", veut absolument approfondir son savoir et l'envoie donc auprès de précepteurs. Il mène une vie tranquille jusqu'au jour où Picrochole, un vieil ami de Grandgousier, prend connaissance d'une querelle qui a eu lieu entre des gens de son royaume et de celui de Grandgousier, et a donc soif de vengeance...

L'un des personnages les plus intéressants du livre est selon moi Ulrich Gallet, un sage envoyé par Grandgousier (le père de Gargantua) auprès de Picrochole (l'ennemi de Grandgousier et de Gargantua) dans le chapitre 31,La harangue faite à Picrochole par Gallet,afin de faire à ce dernier une harangue, une sorte de discours philosophique, pour le persuader d'enterrer la hache de guerre. J'ai choisi ce personnage car je l'ai trouvé très courageux (voire un peu naïf), son discours est très convaincant (voir les questions rhétoriques telles que "Voudrais-tu, comme un tyran perfide, mettre au pillage et conduire à la ruine le royaume de mon maître ?"), et il a une bonne éloquence.

L'endroit le plus important du livre est, selon moi, le château de La Roche-Clermault, que Gargantua prend d'assaut avec son armée dans le chapitre 48, Comment Gargantua donna l'assaut à Picrochole dans La Roche-Clermaultet défit l'armée dudit Picrochole. J'ai choisi cet endroit car c'est l'endroit où se déroule le moment fatidique de l'histoire, soit le moment où Gargantua affronte Picrochole. Ce moment est très bien décrit et très vif, ce qui invite le lecteur à visualiser la scène et l'endroit. Mais, surtout, cet endroit est selon moi représentatif de la victoire de Gargantua face à Picrochole.

Une phrase qui a particulièrement retenu mon attention se trouve dans le chapitre 36 du livre, Comment Gargantua démolit le château du gué de Vède, et comment ils passèrent le gué: "Il pensait réellement que le boulet fût un grain de raisin". C'est, j'en conviens, une phrase que tout le monde n'aurait pas choisie, mais personnellement elle m'a beaucoup amusé, car elle montre un peu la taille que fait Gargantua : un homme tente de le blesser avec un boulet de canon, cependant il ne lui fait pas plus mal qu'un grain de raisin. Je la trouve également très démonstrative de l'humour de Rabelais : un humour absurde, un peu pince-sans-rire.

La Renaissance

Gargantuam'a appris sur l'Humanisme qu'il était beaucoup plus moderne que ce que j'imaginais ! En effet, tout d'abord, l'enseignement des Humanistes était très complet et regroupait toutes sortes de matières (alors que je pensais que l'Humanisme était surtout basé sur les sciences), comme nous l'avons étudié en classe dans le chapitre 23, Comment Gargantua fut éduqué par Ponocrates selon une méthode telle qu'il ne perdait pas une heure de la journée : Gargantua étudie la littérature, la religion, la météorologie, le sport, l'arithmétique, la géométrie, l'astronomie, la musique, l'art de la chevalerie, la biologie, et même le chant ! J'ai donc appris par ce chapitre que les Humanistes aimaient vraiment apprendre (quitte à sacrifier leur intimité et leur repos parfois), et voulaient connaître le plus de choses possibles afin de mieux comprendre le monde qui les entoure.

L'oeuvre d'art que j'ai choisie se nomme L'Été, une huile sur toile du peintre italien Giuseppe Arcimboldo (1526-1593) peinte en 1573 et conservée au Musée National du Louvre. Le tableau est issu d'une série de quatre tableaux, chacun représentant une saison. L'été est ici représenté sous forme d'un homme constitué de multiples fruits et légumes. Je l'ai choisie car, selon moi, elle pourrait parfaitement être une représentation de Gargantua, de par ses traits de visage et son air gentillet, et, bien sûr, par sa taille.