Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Une phrase qui a particulièrement retenu mon attention est :

"Il n'est pas concevable qu'une nature aussi généreuse, aussi belle, ne pousse les hommes qu'à se dominer et à s'entre-tuer" p.34


J'ai choisi cette citation relevée du livre car elle parle de l’incompréhension de la barbarie des hommes car il est passé maître dans l'art de faire du mal a son prochain.

Comme il est décrit dans le livre, les conquêtes vers les nouveaux mondes ont fait énormément de victimes et ont perturbé de nombreuses traditions et culte de vie à jamais. La réjouissance des peuples occidentaux fassent à ses découvertes "miraculeuse" est consternante et ainsi les richesses étrangères qui ont fait la fortune de certains mais à quel prix ?

Cette phrase dénonce la cupidité des hommes qui ont décimé des peuples pour une poignée d'or.

Ce roman raconte l'histoire d'un débat organisé par le roi Charles Quint qui opposera deux hommes mais qui en réalité concerne deux peuples, les indiens d'Amériques et les espagnols en 1550.

D'un côté, Bartolomé de Las Casas un prêtre de soixante-seize ans qui défend l'idée que les Indiens sont des hommes pourvu d'intelligence ,possédant une âme et qu'ils méritent leur juste liberté. Face à lui , Ginès de Sepùlveda philosophe et écrivant qui, au contraire, cherche à démontrer que les indiens ne sont pas des créatures de Dieu et ne devraient pas vivre comme des hommes bons. Cette controverse se passe à Valladolid en Nouvelle-Castille dans un monastère, cela durera trois jours. C'est le cardinal, le légat du Pape, Salvatore Roncieri qui animera et prendra la décision finale de ce débat.


Durant deux jours, les opposants se battront pour défendre leurs idées, chacun leur tour.

Le troisième jour, ils firent venir cinq esclaves indiens pour observer si, oui ou non, ils sont humains car, même si physiquement ils ressemblaient aux Européens, ils ne connaissaient rien de leurs pensées. Ils les soumirent à différents tests comme : éprouvent-ils des sentiments ? Ont-ils de l'humour ? Respectent-ils les Dieux ? Chaque test fût positif et plaida en leurs faveurs. Le cardinal prit la décision de leur rendre leurs liberté en tant qu'hommes.

Cependant, ils se heurtèrent à un nouveaux problème, les indiens ne pouvaient donc pas être travailleur et non rémunéré, c'est alors qu'un moine qui assistait au débat proposa de faire rendre esclave la population africaine. La traite des noirs était née...

Le lieu le plus important est selon moi l'endroit où se passe la controverse, dans un monastère. Le fait que ça est lieu dans un lieu saint implique donc l'Eglise dans ce conflit qu'oppose Sepùlveda et Las Casas.

De plus, cela montre le pouvoir de l'Eglise sur le monde, elle veut imposer la religion chrétienne dans ce Nouveau monde.

Enfin, bien que la décision finale ne porte pas en faveur de la chrétienté, elle se tournera vers d'autres peuples. C'est un moine, rappelons- le, qui aura l'idée d'assouvir les africains pour l'économie comme il est est dit mais aussi pour étendre l'empire Chrétien et ainsi sa puissance.

Le personnage le plus important est pour moi Salvatore Roncieri. C'est un cardinal italien mais aussi le légat du Pape. Son rôle dans l'histoire est de présider la controverse et de prendre une décision finale.

Au début du débat, Las Casas et ses idées ne plaisent pas au cardinal, indirectement à l'Eglise. On peut dire que c'est un personnage important car si il avait pris une décision différente cela aurait complètement changé le cours de l'histoire.

Ce tableau s'intitule La naissance de Vénus par Sandro Botticelli. Elle à été créée vers les années 1480 à la renaissance, ses dimensions font 172 cm de hauteur et 258 cm de longueur et est exposé à Florence en Italie.


Observation:

Cette oeuvre représente la naissance de la divinité Vénus , déesse de l'amour. Vénus est au centre du tableau nue sur un coquillage, avec sa chevelure elle cache son sexe mais cache maladroitement sa poitrine. A gauche du tableau est représenté Zéphir et Chloris qui s'enlacent, évident signe d'amour. A droite une femme qui regarde Vénus et qui lui tend un manteau.


Interprétation:


Premièrement, Vénus naît d'un coquillage car il est un symbole du sexe féminin, de la fertilité et de la féminité, cela rappelle aussi les origines maritimes de la déesse. Ensuite, le fait que Vénus cache des parties d'elle nous montre un interdit, Vénus devient alors un objets de désir et de fantasme.


Deuxièmement, plusieurs éléments montre que vénus est associé au printemps. Tout d'abord, la présence de fleurs sur le tableau. Ensuite, la présence de Zéphir, vent de l'ouest annonciateur du printemps, qui la pousse vers la terre. Puis, la femme qui l'attend représente certainement les heures du printemps. Enfin l'amour et la fertilité est associé a la saison du printemps.

Troisièmement, Le nue était interdit par l'Eglise. La seule femme représenter nue était Eve mais malheureusement elle incarné la honte et la faute. Sur ce tableau ont retrouve un corps féminin nue qui représente l'amour et la beauté.













Le roman m'a appris que le combat pour le développement des idées humanistes a été très compliqué. Plusieurs obstacles, tels que l'Eglise, les empêchaient d'avancer dans leurs quête du sens.


Le roman éclaire, en premier lieu, la façon dont les humanistes défendaient leurs idées. Bien qu'ils étaient agressifs, ce n'était seulement des combats verbaux. En second lieu, Les idées novatrices qui commençaient à se développer. L'acceptation de l'étranger, des autres cultures, de nouveaux genre d'enseignements.