Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

La conquète du monde

Il n'y a toujours pas d'arbre - rien qui serait faux ici -Il y a des fils que l'air fait brillerComme si une grande araignée était venue pour qu'on se sente tout petitsSe décidantUne jeune fille monte à l'obliqueSi lente aux pieds nusMaintenant on se demandeCe qui est simpleOrteils pâles, pétales d'harmonieuse monotonieDétachés de la peur en marchant

Lecture du poème

Justification du choix