Want to make awesome contents like this one?

Rencontres autour du livre

Created on Mon Dec 04 2017 16:42:17 GMT+0000 (UTC)

No description

More creations to inspire you

Discover Genially
It's time to take your communication to another level

Comments

Transcript

,auteurs,Mariasun Landa,Editions La Cheminante,Rencontres autour du livre,,,Mariasun Landa,Nous avons rencontré Mariasun Landa, Photos de la rencontre,Rencontre avec une éditrice et deux auteurs,Les élèves ont rencontré Sylvie Darreau, qui dirige sa propre maison d'édition depuis 2008. Elle leur a présenté le métier d'éditrice ainsi que le circuit du livre. Ils ont aussi pu échanger avec deux auteurs publiés aux éditions La Cheminante, Anne-Marie Carthé et Jean-Louis Lesbordes, qui leur ont parlé du métier d'auteur et du travail d'écriture. Une rencontre très enrichissante!, La maison d'édition La Cheminante,-,,Retour au menu principal,, Nous avons rencontré Mariasun Landa, professeur d'université et auteur d' Un cocodrilo bajo la cama (Un crocodile sous le lit). Cette nouvelle, parue en 2003, a obtenu le prix de la littérature de jeunesse mais son auteur pense que ce livre ne s'adresse pas vraiment aux enfants , il est plutôt fait pour les adolescents ou les adultes qui comprennent mieux que le crocodile symbolise la dépression. Mais parce que les thèmes de la solitude et de la dépression sont abordés avec un ton léger et humoristique , certains psychiatres font lire ce récit à leurs patients pour les aider à guérir. À son entrée dans la classe , l'aspect physique de Mariasun Landa provoqua la surprise: ses cheveux sont rouges, blonds et châtains ; toutes ces couleurs se retrouvent dans ses vêtements. On se dit que cette femme a un style bien à elle. Elle s'est immédiatement montrée dynamique, chaleureuse, heureuse de nous rencontrer et de nous parler... en Espagnol...Le livre ayant été traduit dans plusieurs langues, elle nous a d'abord présenté les différentes éditions et les choix d' illustrations selon les pays. La dépression dans la culture russe, est par exemple symbolisée par le vert. Aussi , le vert domine sur la couverture de l'édition russe.Puis elle a évoqué le travail de l'écriture. Il a fallu de nombreuses années pour écrire ce court récit parce qu'elle ne trouvait pas de fin qui lui convienne: elle voulait une fin positive mais originale. Le livre est alors resté plusieurs années dans un tiroir, elle en a écrit d'autres avant de trouver le bon dénouement. Elle nous a aussi donné quelques astuces pour écrire, commencer une histoire et nous a expliqué ce qu'elle appelle «le binôme fantastique» : l'écrivain choisit deux mots apparemment sans rapport ( «crocodile» et «lit» ) et à partir de ces deux mots va développer une histoire. Le titre, Un cocodrilo bajo la cama , est fait pour qu'on le trouve étrange car le crocodile et le lit ne sont pas des mots que l'on associe généralement. Les utiliser pour le titre est un moyen de capter immédiatement la curiosité du lecteur. Elle a enfin évoqué les enjeux de sa nouvelle et les raisons pour lesquelles elle écrit : cela lui permet de partager une expérience, des idées. Nous avons compris que même une petite histoire comme Un cocodrilo bajo la cama peut par exemple montrer au lecteur qu'il ne faut jamais baisser lesbras et ne pas se laisser dévorer par le crocodile de la dépression.Grâce à cette rencontre, nous avons compris qu'écrire est une tâche qui demande du temps, du travail et une grande discipline. Mais c'est aussi une activité passionnante qui réjouit ceux qui la pratiquent comme Mariasun Landa. Et finalement, nous sommes arrivés à comprendre quelqu'un qui nous a parlé pendant deux heures en Espagnol!,Bandes annonces de livres ,Photos de la rencontre,Classe de seconde 142017/2018,,,Livres édités par La Cheminante, ,Retour ,Retour au menu principal