Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Le datajournalisme,LE JOURNALISME DE DEMAIN?

Depuis 2015, le CLEMI académique a inscrit cette question au PAF. Cette année, ce module de formation a été repensé. Une formation hybride de 9 heures est désormais proposée aux enseignants.>>> Consultez le catalogue de formations 2017-2018

Cette "fast - formation" (2h30) a pour objectif d'apporter les éléments nécessaires pour appréhender le datajournalisme.

Date : lundi 9 octobre 2017Public : Médiateurs de ressources et services - Canopé Centre - Val de Loire

Un tweet,un contexte

Editorial "477 Days. 521 Mass Shootings. Zero Action From Congress", The New York Times, 2 octobre 2017

Un tweet,un contexte

Etude "Le datajournalisme de plus en plus plébiscité par les rédactions", Méta-Media, 2 octobre 2017

Un tweet,un contexte

"Le cadastre est accessible en Open Data", Nextinpact, 3 octobre 2017.

Le DATAJOURNALISME

uNE REPONSE ?

"Dans un monde que le numérique a rendu hyper-mnésique, nous sommes submergés par des flots d’informations. L’enrichissement et la prolifération des sources d’information (blogs, agrégateurs, médias pure-players, consommation simultanée de plusieurs médias, etc) a ouvert la porte à l’infobésité et à la mal-info. De nouveaux besoins en découlent : besoin de filtres pour distiller l’information, besoin d’expertise pour faire jaillir du sens à partir des gros volumes de données. Parallèlement, la confiance envers les médias traditionnels s’érode, et le public souhaite se nourrir directement aux sources de l’information. Le journalisme de données se cristallise à la rencontre de ces deux grandes tendances."

Source : INA Global, Le journalisme de données, 8 octobre 2010.

Le datajournalisme

Définition

Une nouvelle forme de journalisme ?

Source : Sous la direction de Nicolas Kayser - Bril, Guide du Datajournalisme, Collecter, analyser et visualiser les données, Editions Eyrolles, Paris, 2013

Une définition proposée par Jean-Marie CHARON

"Le datajournalisme reprend [..] les fondamentaux du journalisme. [...] Il est question d'informer à partir d'un territoire en expansion constante, celui des données [...] Dans le datajournalisme s'exprime d'abord le rôle traditionnel du journaliste : identification de ce qui fait sens du point de vue de l'intérêt général, croisement, vérification, puis hiérarchisation des faits."

Le datajournalisme renoue avec le journalisme d'investigation

Source : Courrier International, 2 juillet 2012

Les journalistes Michael J. Berens et Ken Armstrong ont remporté pour le Seattle Times l’édition 2012 du prix Pulitzer du journalisme d’investigation. Leur enquête dénonce les pratiques d’une officine gouvernementale de l’Etat de Washington visant à prescrire systématiquement un analgésique dangereux aux personnes qui dépendent de l’assurance-santé gérée par l’Etat (Medicaid), dans le but de faire des économies.

"

Propos recueillis par Benjamin Gans, C-Radar, novembre 2012.

Le datajournalisme

CARACTERISTIQUES

Le datajournalisme,UN NOUVEAU MODE DE TRAITEMENT DE L'information

"Le journalisme de données consiste à exploiter des bases de données, pour en extraire de l’information intelligible et pertinente, présentée de façon attractive. Il vise à donner du sens à d’obscures séries statistiques, à faire émerger des histoires dans de longues séries de données éparses. En cela, il s’inscrit pleinement dans la tradition journalistique consistant à aller chercher de l’information brute pour la présenter de manière adéquate au public. Seulement, il envisage différemment le rôle médiateur du journaliste. Le journalisme de données s’adresse d’abord à l’intelligence visuelle du public, et non à son intelligence verbale. Pour cela, il peut prendre la forme de bases de données enrichies, d’infographies interactives, de timelines et de cartes rich-media, d’applications interactives... "

Source : INA Global, Le journalisme de données, 8 octobre 2010.

Le datajournalisme,UN TRAVAIL COOPERATIF

"Ce qui est intéressant quand on fait du datajournalisme c’est surtout la manière de s’organiser. On peut difficilement traiter des données structurées seul, il faut donc travailler en équipe avec des développeurs et d’autres corps de métiers [...] Personne n’est obligé. Le fait est qu’en travaillant avec des développeurs, on fait du journalisme d’une manière spécifique. Le datajournalisme est une question de process, pas de résultat. Cela permet de réaliser des enquêtes et des formats que l’on ne pourrait pas faire sans l’apport de développeurs ou graphistes".

Source : Entretien avec Nicolas Kayser - Bril, dans le cadre des Assises du Journalisme 2016

Source : Méta-média

Un exemple du genre >> "Le mémorial des morts aux frontières de l'Europe"

Une carte interactive destinée à visualiser le nombre de migrants morts en tentant d'atteindre l'Europe depuis 1988.

Ce document a été mis en ligne le 18 février 2011 par Jean-Marc Manach, journaliste auteur d'un article explicatif sur le site OWNI . La carte a été réalisée par Marion Boucharlat (graphiste) et James Lafa (développeur). Cette carte se base sur des informations réunies par United for Intercultural Action.

Source : OWNI (pure-player de 2009 à 2012)

eye tracking

uNE IMAGE VAUT 1000 MOTS

"Le journalisme de données s’adresse aussi aux consommateurs volages et pressés d’information, ceux qui n’ont ni le temps ni l’envie de lire un dossier d’une dizaine de pages pour comprendre la situation du conflit en Irak ou les relations entre les protagonistes gravitant autour de l’affaire Clearstream".

Source : INA Global, Le journalisme de données, 8 octobre 2010.

Le datajournalisme,UNE information interactive et personnalisable

"Les exemples les plus réussis de journalisme de données présentent des visualisations interactives, autorisant l’internaute à jouer avec les données, à les manipuler, à se les approprier. Plongé dans une posture active, l’usager appréhende et mémorise plus facilement l’information : il peut rechercher dans une base, zoomer sur une carte..."

Source : INA Global, Le journalisme de données, 8 octobre 2010.

"Le journalisme de données répond aussi aux besoins grandissants de personnalisation de l’information. La délinéarisation, la fragmentation, voire l’individualisation, de la consommation d’information sont désormais caractéristiques des usages du Web. Pour y répondre, l’information à la carte s’impose [...] Il offre aussi à l’usager la possibilité d’interroger n’importe quelle partie de cette base de données, de la rendre accessible et compréhensible instantanément : choix du zoom, délimitation de la zone géographique, sélection des dimensions comparées, personnalisation des critères de visualisation".

Source : INA Global, Le journalisme de données, 8 octobre 2010.

EXEMPLE >>Le Tour de France"100 ans de Tour"

"100 ans de Tour" vous permet de revivre l’histoire de la Grande Boucle avec toutes les étapes, les participants et les coureurs classés. On y retrouve également des données détaillées concernant le classement des coureurs par pays, ainsi que les informations relatives au gagnant de chaque étape à travers une data-visualisation ludique.

La visualisation graphique de l'information

"Le journalisme de données fait donc appel à la visualisation de l’information. Il est une des composantes du traitement rich media, une des applications du journalisme visuel. Dans cette première logique, le datajournalisme permet de faire comprendre par l’image certaines idées bien plus efficacement que ne le feraient des mots. Pour cela, il fait appel aux compétences des graphistes et aux connaissances en sémiotique visuelle ou en sémiologie graphique : pour que chaque forme et chaque couleur fassent sens instantanément".

>>> Pour aller plus loinDe la perception à la cognition (Education aux médias)

Source : INA Global, Le journalisme de données, 8 octobre 2010.

De la perception à la cognition

EXEMPLE >>"La saga Star Warsa-t-elle vraimentconquis la planète?"

Source : ASK MEDIA (pour PARIS MATCH), juin 2015

ASK MEDIA est une agence de presse et de conseil en communication, spécialisée dans les stratégies éditoriales et la création de contenus.

Questions

Quels revenus peut-il engendrer ?

Comment les écoles de journalisme se sont-elles emparées du datajournalisme ?

Le datajournalisme peut-il séduire le public ?

Comment se développe-t-il en France ?

Comment les rédactions l'ont-elles intégré ?

Quel est son coût ?

Le datajournalisme,un ETAT DES LIEUX

Au XIXe siècle...

"L'utilisation des données dans le but d'améliorer les reportages remonte aussi loin que les données existent".

Le premier exemple de datajournalisme date de 1821.

Source : The Guardian, Datablog, 2016.

Un cas d'école >> Le scandale des notes de frais des députés britanniques (2009)

Source : INA.frReportage du 20 mai 2009 (AFP)"GB : les politiques touchés par le scandale des notes de frais"

Source : WikipédiaFreedom of Information Act (2000), loi promulguée sous le gouvernement de Tony Blair, visant à permettre la liberté d'accès aux documents administratifs.

Source : L'Obs (23 juin 2009)"Chronologie du scandale des notes de frais des députés britanniques"

Source : AFP (2009)

Un appel aux citoyens >> Le crowdsourcing

"Parfois vous obtiendrez une tonne de fichiers, de statistiques ou de rapports impossibles à faire analyser par une seule personne [...] C'est là la crowdsourcing peut vous venir en aide. Une chose dont The Guardian peut se vanter, c'est d'avoir beaucoup de lecteurs, de paires d'yeux. Si nous avons besoin de leur avis ,nous pouvons compter sur eux. C'est ce que nous avons fait avec les notes de frais des parlementaires britanniques. Nous avions 450 000 documents et très peu de temps pour faire quoique ce soit. Alors quelle meilleure que de proposer cette tâche à notre lectorat ?"

Source : Sous la direction de Nicolas Kayser - Bril, Guide du Datajournalisme, Collecter, analyser et visualiser les données, Editions Eyrolles, Paris, 2013.

>>> L'appel lancé par The Guardian en 2009 à son lectorat

Le datajournalisme,Des donnees à faire voir,a faire lire

Source : Sous la direction de Nicolas Kayser-Bril, Guide du datajournalisme, collecter, analyser et visualiser les données, Editions Eyrolles, 2013.

Source : http://openmena.net/fr/

>> Pour plus d'informationsLes outils du datajournaliste

Vidéo >>> Retour sur l'enquête des Panama Papers

Source : Conférence de Michel Caradec (Responsable technique chez Cegid et contributeur de la plateforme Data BZH) du jeudi 2 mars 2017, au Club de la Presse de Bretagne (Rennes).

Source : Inkyfada.com, in Konbini France,"Six chiffres vertigineux pour comprendre l'affaire des Panama Papers", nd.

>>> La question de l'Open Data

L'Open data ou donnée ouverte est une donnée numérique d'origine publique ou privée. Elle peut être notamment produite pour une collectivité , un service public ou une collectivité. Elle est diffusée selon une méthode et une licence ouverte garantissant son libre accès et sa réutilisation, par tous sans restriction technique, judiciaire ou financière

Source : Spot de présentation de la démarche d'ouverture des données numériques publiques, initié par LiberTIC, soutenu par Nantes Métropole et réalisé par A2B Production en licence Art Libre.

>>> Datagouv.fr

Plateforme ouverte des données publiques françaises

La plateforme a été lancée en décembre 2013. Elle permet aux services publiques de publier des données et à la société civile de les enrichir, modifier, interpréter en vue de coproduire des informations d'intérêt général.

>>> Que dit la loi ?

"La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration" (article 15 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789) - La loi CADA de 1978 sur le droit d'accès aux documents administratifs, les données produites ou détenues par les administrations, dans le cadre de leurs missions de service public, doivent être mises à la disposition du public. Cela ne concerne pas les informations personnelles, ni celles touchant à la sécurité nationale.

>> Pour plus d'informations L'ouverture des données publiques

Conclusion

"Le datajournalisme, c’est tout d’abord l’adaptation du journalisme à l’ère du numérique. Tout comme le journalisme s’est transformé avec le télégraphe, le téléphone, la radio etc, le journalisme mute aujourd’hui. Pour enquêter et raconter, il faut travailler avec des développeurs, des graphistes, des ergonomes. Tous les contenus deviennent des données, et leur quantité nécessite de les analyser avec des outils statistiques. Mais comme on ne parle pas de téléphonejournalisme, j’ai bon espoir que ce qu’on appelle aujourd’hui datajournalisme devienne, demain, synonyme de « journalisme ».." (Nicolas Kayser - Bril)

Interview de Nicolas Kayser-Bril, ex-Owni, co-fondateur journalism++, à l'occasion des troisièmes "Entretiens du webjournalisme" à Metz (2012)

En classe

Divina Frau-Meigs, "Les compétences numériques ne s'improvisent pas", TheConversation.com, 6 octobre 2017;

RESSOURCES

Une ressource incontournable

>> Traduction autorisée du Data Journalism Handbook, ouvrage à l'initiative de l'European Journalism Center et de l'Open Knowledge Foundation et publié en 2012 par O'Reilly.>> Le Guide du datajournalisme peut être copié, diffusé et réutilisé gratuitement selon les termes de la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike.

Une plateforme de datajournalisme sur l'Union européenne (Septembre 2017)

L'Agence France Presse (AFP), l'agence italienne ANSA et la Deutsche Presse-Agentur (DPA) s'associent pour créer le European Data News Hub (EDNH), espace de datajournalisme en ligne offrant des contenus gratuits et diversifiés sur l'Union européenne. La plateforme publie des textes en cinq langues (anglais, allemand, français, espagnol et italien), des infographies, des vidéos et des photographies. EDNH a pour objectif « d’informer et de susciter le débat sur les sujets du quotidien en Europe : migrations, chômage, Brexit, élections, changement climatique, lutte contre le terrorisme…». Ce projet, lancé en juin 2017, sera accessible en ligne jusqu'en juin 2019.

>> Sitographie

CONTACT

Karen Prévost-SorbeAcadémie Orléans - ToursCLEMI | DANEOctobre 2017karen.prevost@ac-orleans-tours.fr