Want to make creations as awesome as this one?

No description

Transcript

Des esclaves noirs sont vendus puis employés à des tâches multiples, dans les mines, les plantations, et comme domestiques dans les palais et les demeures privées. C’est la traite arabe.

A Tolède en Espagne, les communauté chrétiennes, juives et musulmanes cohabitent dans une même ville.

À partir du XIIème siècle, l’Occident pèse de plus en plus dans le commerce en Méditerranée. Les navires de Pise et de Gênes chassent les Arabes de Corse et de Sardaigne, et s’imposent progressivement dans le commerce avec l'Orient. Les marchands italiens commencent à contrôler non seulement le commerce en Occident mais également celui avec l’Orient musulman et byzantin. Dès le Xème siècle, les marchands vénitiens obtiennent de l'empire Byzantin de nombreux privilèges commerciaux et les échanges commerciaux entre Occident et Orient s'accentuent.Source : Par Erhard Reuwich. Dans Reise ins Heilige Land de Bernard von Breidenbach. Mayence, 1486. Gravure sur bois imprimée sur parchemin (30 x 160 cm), coloriée. Détail, partie centrale.BnF, Livres rares (Impr Rés Vélins 769, pl. 2)

Les œuvres des scientifiques grecs Aristote, Euclide ou Hippocrate ont suivi en Orient les chrétiens et les juifs persécutés par l'Empire byzantin et les juifs d'Occident. Dans les "maisons de la sagesse", les musulmans ont traduit tous les grands auteurs grecs et latins.La plus ancienne de ces maisons est la bibliothèque personnelle ducalife abbasside Haroun ar-Rachid de Bagdad qui s'ouvre aux savants en 832, sous le règne d'Al-Mamun. Astronomes, mathématiciens, penseurs, lettrés, traducteurs la fréquentent,Nous connaissons par eux des textes dont l’original grec s’est perdu.Source : Miniature, Choix des maximes de sagesse et des meilleures paroles d’Al-Mubashir, XIIIème siècle, palais de Topkapi, Istanbul, Turquie.

Pour satisfaire leur goûtdu luxe, les califes de Bagdad encouragent l’essor du commerce. Les marchands jouissent d’un grand prestige dans la société islamique.source :Règne du calife Abbasside al-Qadir(381 / 991 — 422 / 1031) Extrait du «Kitab al-Fakhri» par ibn al-Tiqtaqa.

En Espagne, les chrétiens et les musulmans sont en contact direct. Les raffinements arabes, la richesse et le luxe des princes musulmans séduisent les catholiques. Le jeu d’échec venu des pays d’islam est un exemple des relations pacifiques entre chrétiens et musulmans.Source : Le Livre des jeux. Traité réalisé pour Alphonse X le Sage. XIIIe siècle.Madrid, Bibliothèque de l'Escurial.

En 797, l'ambassadeur Isaac, un marchand juif connaissant l'arabe et envoyé par Charlemagne à Bagdad pour se rendre auprès du calife Haroun al Rachid. Il revient en 802 à Aix la Chapelle avec de nombreux cadeaux pour l'empereur Charlemagne, dont un éléphant blanc.Source : miniature, Grandes Chroniques de France, Bourgogne, XVème siècle, Bibliothèque Nationale, Saint Petersbourg, Russie.

D’abord byzantine jusqu’à la conquête musulmane (827-901), la Sicile passe entièrement aux mains des seigneurs normands à partir de 1091. L’intérieur de la chapelle Palatine de Palerme témoigne du mélange des influences normandes, byzantines et musulmane dans la Sicile normande.Source : Wikipedia.fr