Want to make creations as awesome as this one?

Transcript

Enrichir un roman pour mieux le comprendre

Ce travail est la version "an 2" d'un EPI Lettres-Géographie-EMI mené par deux enseignantes, Marie Especel et Marlène Partyka, avec une classe de 4ème du collège Jacques Prévert de Bourg.Partir de la fiction pour mieux comprendre la réalité est l'enjeu de ce projet. L'Education aux Médias et à l'Information est le fil rouge de cet EPI : les élèves sont amenés à réfléchir à leur démarche de réception, de partage, de recherche et de production de l'information.L'outil numérique est ici à la fois un objet d'apprentissage mais également le lieu du travail collaboratif des élèves, en classe et hors classe.

Eldorado, Laurent Gaudé

Pro

Projet réalisé par la classe de 4ème George Sand du collège Jacques Prévert de Bourg Sur Gironde

L'intégralité du projet dans ses deux versions

Laurent Gaudé

Pour plus d'informations sur l'auteur

Emission radio de L'auteur

Retour au titre

Né le 6 juillet 1972 dans le 14° arrondissement de Paris, est un écrivain français. Il a étudié à l’École alsacienne. Sa première pièce,Combat de possédés, paraît en 1999. Elle sera jouée en Allemagne et lue au Royal National Théâtre de Londres. En 2002, La Mort du roi Tsongor, son deuxième roman, lui vaut d'être cité pour le prix Goncourt et surtout d'être récompensé par le prix Goncourt des lycéens et le prix des libraires.

Les personnages du roman

Soleiman

Soleiman est un migrant Soudanais qui veut partir de son pays pour l’Europe . Soleiman et Boubakar son frère de cœur dans le chapitre (10). Soleiman est un mendiant il vit dans un bois au Maroc. Soleiman et Boubakar veulent franchir la frontière entre l’Espagne et le Maroc . Boubakar demande à Soleiman de ne pas se retourner si il se passe quelque chose mais Soleiman n’est pas d’accord.

Jamal

Frère de Soleiman et reste dans son pays d’origine car il est malade, il habite à Port Soudan avec son frère et sa mère.

Fayçal

Ce personnage est un ami de Soleiman et Jamal il tient un café à Port Soudan.

Boubakar

Errant depuis sept ans, en quête de son Eldorado. Il va devenir le compagnon de Soleiman,ensemble ils réussiront à conquérir leur Eldorado. C'est un homme petit et maigre de 35 ans environ. Il boite de la jambe gauche

Les passeurs

Les passeurs sont des personnes que l'ont paye pour se déplacer de part et d'autre d'une frontière.

Ahmed

Ahmed est un homme qui est fier de sa belle vie et qui aime la raconter aux autres. Il a certainement une famille en or et marche dans les affaires grâce à son bétail. Il a pour habitude de ses rendre au marché dans les mêmes camions que les migrants.

Et les chapitres impairs?

Sommaire

Sur cette caricature nous voyons la mer Méditerranée.En bas à gauche de la caricature nous voyons un bateau couler à pic. Le bateau ressemble à une barque. Un peu plus haut en verticale nous voyons deux petit bout de barque qui flotte et un autre en bas qui sombre au pied d’un des cadavres laissant derrière lui des cadavres qui souhaitaient aller en Europe... Dans la diagonale du bateau nous pouvons apercevoir une petite partie de l’île de Lampedusa. Nous savons que c'est l’île de Lampedusa car sur ce petit bout de terre il y a un panneau, dessus nous voyons inscrit "Lampedusa". Dans l’eau au milieu de la diagonale nous apercevons des cadavres qui font l’étoile il y en a 12, cela représente les 12 étoiles du drapeaux de l’Union Européenne. Les couleurs principales de cette caricature sont le bleu ( pour la mer Méditerranée ), le marron le gris le blancet le noir correspondent aux corps de cadavres au bateau,au bout de la barques qui flotte mais aussi au panneau où il y a inscrit "Lampedusa".Cette caricature est composée de paysage tels que la mer et la terre. Le dessin est exécuté de façon à ce que la vue soit en plongée.Le message de cette caricature est que beaucoup de personnes veulent passer en Europe mais peu y arrivent car il y a un risque de mort très élevé mais aussi parce que l'UE ne fait rien pour les aider.Biographie: Patrick Chappatte est né le 22 février 1967 à Karachi au Pakistan. Il écrit pour “ Le Temps" et d’autre quotidien comme le “ News York’s Times “.